Culture

«Les portes de la médina 2»: Des expériences immersives audiovisuelles

[ad_1]

Des places emblématiques de la médina comme la place de La Kasbah, ou encore Bab Mnara, Dar Hassine (siège de l’INP) ou encore la place du palais, Dar Dey, Beb Bnet, Beb Souika, témoins éloquents d’histoires de vie, de sagesse, de spiritualité, de mysticisme,à seront mis en avant grâce à ce parcours culturel interactif numérique. Un parcours qui vise à mettre en lumière la richesse du patrimoine immatériel de la médina à travers un circuit autoguidé accompagné de projections mapping et cartographique, de storytelling.

Pour la deuxième année consécutive, la médina de Tunis, avec ses divers monuments historiques et architecturaux, sera au cœur de déambulations ramadanesques à travers une variété de parcours sonores et d’installations virtuelles, dans le cadre d’une nouvelle expérience baptisée «Les portes de la médina 2» portée par le Centre international de Tunis pour l’économie numérique (Ticdce), avec le ministère des Affaires culturelles et en collaboration avec l’Institut national du patrimoine (INP). Du 25 au 29 mars à partir de 22h00 jusqu’à minuit, cet événement offre des expériences immersives audio-visuelles qui rassemblent des technologies autour du visiteur afin de l’accompagner, à travers des tunnels lumière, du mapping, des projections cinématographiques et de récits sur Tunis au passé simple avec l’historien Abdessatar Amamou, dans un voyage sur les traces d’une époque durant laquelle certaines places emblématiques de la médina comme la place La Kasbah, ou encore Bab Mnara, Dar Hassine (siège de l’INP) ou encore la place du palais, Dar Dey, Beb Bnet, Beb Souika, etc., sont des témoins éloquents d’histoires de vie, de sagesse, de spiritualité, de mysticisme, mis en avant grâce à ce parcours culturel interactif numérique. Un parcours qui vise à mettre en lumière la richesse du patrimoine immatériel de la médina à travers un circuit autoguidé accompagné de projections mapping et cartographique, de storytelling.

Ainsi, ce sont cette fois les portes de la médina qui prendront leur aura pour devenir un guide qui mène vers un voyage extraordinaire dans le temps, mettant l’accent sur l’histoire et l’évolution de ce patrimoine. Et autant d’expériences réalistes et sensationnelles où tous les sens sont sollicités afin de créer un lien émotionnel entre le visiteur et l’espace.

Se joint à cette action le laboratoire mobile de création numérique (Creative Hub Mobile) «Madad» en vue de présenter dans le cadre d’ateliers des projets innovants en solutions numériques, en réalité augmentée AR ou virtuelle VR permettant de prendre connaissance ou de redécouvrir également des symboles de monuments historiques qui retrouvent leur charme au goût du jour par cette plongée virtuelle au cœur de l’histoire.

Le Ticdce met à la disposition du public également ces expériences audio-immersives et réalistes pour mettre en lumière l’empreinte de certaines figures emblématiques comme l’écrivain et traducteur, le savant Abdallah Torjmane, le soldat inconnu, et toutes les histoires à revivre en rapport avec certains lieux historiques comme place La Kasbah, Souk «Essarrajine», daté du XVe siècle et spécialisé dans la fabrication des selles, harnachements et accessoires équestres ainsi que dans la maroquinerie où on y trouve le tombeau du soldat inconnu et aussi le mausolée d’Anselm Turmeda appelé par la suite et après sa conversion à l’Islam, Abdallah Torjmane.

TAP-SARA BELGHITH

L’article «Les portes de la médina 2»: Des expériences immersives audiovisuelles est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page