Culture

Lancement des Journées de la Francophonie 2024 en Tunisie : La francophonie célébrée et décentralisée

[ad_1]

 

Lancées ce 19 mars 2024, les Journées de la francophonie en Tunisie nous rappellent que l’espace francophone est symbole de diversité culturelle et que la francophonie offre un espace de dialogue et de solidarité aux plus de 300 millions de francophones sur tous les continents.

Les Journées de la francophonie 2024 en Tunisie ont été officiellement lancées ce mardi 19 mars 2024 au cours d’une soirée ayant réuni le groupe des ambassadeurs et ambassadrices francophones (GAF) en Tunisie et des médias tunisiens à la Cité des sciences de Tunis. Coorganisée par la représentation de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) pour l’Afrique du Nord et l’ambassade du Canada en Tunisie, cet événement a été l’occasion de présenter les activités majeures prévues en Tunisie durant les prochaines semaines pour mettre en lumière la diversité, la richesse et la vitalité de la francophonie. En deuxième partie de soirée, le concert de Sabry Mosbah et des jeunes artistes des clubs Tunisia88 — organisé gracieusement par l’ambassade du Canada en Tunisie et le GAF en Tunisie avec le concours de L’Alliance française de Tunis — a officiellement lancé cette édition 2024 !

Cette année, les activités culturelles ne seront pas limitées au mois de mars mais s’étendront sur une période plus longue, en vue du prochain Sommet de la francophonie de Villers-Cotterêts (France) les 4 et 5 octobre 2024 et qui aura pour thématique « Créer, innover, entreprendre en français». Diverses actions promouvant la francophonie seront ainsi déployées à Tunis, comme le Festival international de la poésie de Sidi Bou Saïd à Ennejma Ezzahra (Canada, IFT Tunis, Suisse), le Prix Goncourt des lycéens, le choix de la Tunisie (IFT Tunis en partenariat avec l’ATPF et avec le soutien du ministère tunisien de l’Education), ou encore plusieurs rendez-vous du forum culturel « La Fabrique des Arts» (AFT). Désormais incontournable, le Festival de l’humour francophone « Normal Enti ?» fera son retour du 4 au 7 juin—toujours en partenariat avec le célèbre festival suisse Montreux Comedy—pour mettre en avant des humoristes tunisiens et faire découvrir des talents internationaux.

En dehors de la capitale, les Journées de la francophonie 2024 en Tunisie seront également représentées à Sfax —notamment avec la 8e édition du Printemps de la bande dessinée de Sfax (IFT Sfax et délégation générale Wallonie-Bruxelles à Tunis) — et à Kairouan avec l’Olympiade culturelle (Alliance française Kairouan). À travers l’Alliance française Bizerte, les habitants de Bizerte profiteront également de nombreuses activités réparties sur plusieurs mois, comme le Concours de la plume d’Or, le Trophée d’échecs ou encore l’Olympiade Culturelle.

Le 7e art sera quant à lui mis à l’honneur au mois de mai à travers la traditionnelle Semaine du film francophone en Tunisie. Ici aussi, les projections auront lieu aussi bien à Tunis que dans d’autres régions tunisiennes. Une programmation détaillée sera dévoilée d’ici là.

Cette soirée de lancement a été organisée la veille du 20 mars, Journée internationalede la francophonie. Cette date fait référence à la naissance, le 20 mars 1970 à Niamey (Niger), de l’Agence de coopération culturelle et technique, qui allait devenir ensuite l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et dont la Tunisie fut l’un des membres fondateurs.

«Le bilinguisme et la diversité culturelle confèrent aux États une double ouverture sur le monde. Et comme l’évoquait Habib Bourguiba lors d’un passage à Montréal en 1968, “l’unité dans la diversité n’est-ce pas là une voie royale vers la coopération entre les peuples et le fondement même du dialogue avec l’universel ?”. Cette citation demeure criante d’actualité». —S.E. Lorraine Diguer, Ambassadrice du Canada en Tunisie

Les activités des Journées de la francophonie 2024 en Tunisie prennent place dans l’esprit de la programmation 2024-2027 de l’OIF, adoptée les 3 et 4 novembre 2023 à Yaoundé par la 44e Conférence Ministérielle de la francophonie (CMF). Il s’agit de la première programmation proposée par la secrétaire générale, Louise mushikiwabo, depuis sa prise de fonction. Elle met en avant le rôle de la langue française dans la culture, l’éducation, la démocratie, la gouvernance et le développement durable et se traduit par vingt projets axés sur des résultats concrets pour répondre aux besoins des populations francophones.

L’article Lancement des Journées de la Francophonie 2024 en Tunisie : La francophonie célébrée et décentralisée est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page