National

Incident à Radès – Le PDG d'Agil écarte la piste de l'incendie volontaire

[ad_1]

 

Le PDG de la Société nationale de distribution des pétroles (SNDP-Agil), Khaled Bettine, a indiqué, samedi 23 mars 2024, que sept blessés dans l’incendie survenu dans un entrepôt de la société à Radès sont toujours hospitalisés à l’hôpital des grands brûlés de Ben Arous dont un en soins intensifs.

Il a réfuté, dans une déclaration accordée à la Tap, qu’il y ait eu explosion comme l’ont rapporté certains médias, soulignant que le déclenchement de l’incendie était dû à une étincelle dont la source demeure à l’heure actuelle inconnue.

Khaled Bettine a précisé que l’enquête en cours permettra de déterminer les circonstances exactes ayant conduit à l’incendie notant toutefois qu’il est peu probable qu’il s’agisse d’un cas d’incendie volontaire.

« La zone pétrolière de Radès comprend le siège d’Agil et de grands réservoirs de carburant, elle est proche de la centrale de production d’électricité de la Steg et du port commercial ainsi que des zones résidentielles. Le danger auquel était confrontée toute la région est énorme, et les effets de l’incident auraient pu être catastrophiques si l’alerte n’avait pas été donnée à temps et si l’incendie n’avait pas été vite maîtrisé », a-t-il ajouté.

Rappelons qu’un incendie s’est déclaré, jeudi 14 mars 2024, dans un entrepôt de la Société nationale de distribution des pétroles à Radès. L’incendie est survenu sur l’une des trois lignes de remplissage de gaz dans l’entrepôt.

 

M.B.Z

 

 

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page