Sport

Hand-TQO – Le sept Tunisien n’ira pas aux JO : C’est complètement raté !

[ad_1]

 

Ce TQO est à oublier, mais il y a des comptes à rendre.

Avec dix buts d’écart face au Portugal, il n’y avait plus de match. Et comment y en aurait-il entre une poignée de joueurs qui donnaient la ferme impression d’avoir quitté les vestiaires en y laissant l’encadrement technique qui devait les diriger ? Un entraîneur et un adjoint qui s’agitaient sans savoir comment reprendre la situation en main face à une équipe qui savait pourquoi elle était là et alors que le score devenait alarmant.

C’est d’ailleurs la décision de réclamer un temps mort, qui a permis de recentrer la situation. Le score finira par s’équilibrer aux alentours de la quatorzième minute (7-7). Nous avons pensé que la contre-attaque qui était l’arme favorite des Tunisiens allait fonctionner. Ce n’était qu’une impression, car nos joueurs retombèrent dans les vapes, laissant le pauvre gardien Harbaoui se démener comme un beau diable, face à une équipe portugaise qui a énormément progressé et varié son jeu. Après la CAN, nous avions insisté sur ce compartiment défensif sur lequel repose tout travail à concevoir en handball et nous avions dit que la France, d’où est issu le sélectionneur, a été championne du monde et a dominé le handball mondial grâce à sa défense.

N’exagérons rien, mais lorsque l’on voit ce que font les défenses de nos meilleurs clubs, nous constatons l’immense différence qui sépare ce qui s’y fait à ce niveau  et ce que l’on a vu lors de ces deux premiers matches de… qualification.

Des questions

Comment, à ce niveau et alors que de nombreux joueurs évoluent à l’étranger, peut-on se permettre de laisser sur la zone un attaquant à la taille imposante, plus puissant et terriblement efficace, derrière un défenseur? Comment se permettre de se présenter sur le terrain sans avoir une idée précise de ce que l’on doit faire, alors que l’on est censé avoir bien étudié le jeu du vis-à-vis et que la rencontre compte pour une qualification à des JO?

Comment attendre que le score évolue de 7 à 7 jusqu’à 14 à 7 pour demander un temps mort (visiblement les joueurs avaient perdu leur jeu et leurs sens de l’organisation)? Rien que pour brouiller le rythme de l’adversaire, n’importe quelle équipe de jeunes aurait tout fait pour briser cette chevauchée fantastique de nos adversaires, face à une formation pétrifiée.

Comment s’évertuer à suivre le rythme d’un adversaire qui a intentionnellement emballé le match et qui a réussi à déconcentrer les joueurs tunisiens dès l’entame par des mouvements bien étudiés ? C’est l’enfance de l’art et un gamin d’une école de handball l’aurait compris. Surtout après le temps mort et la remontée qui s’est effectuée en posant le jeu et en privant l’adversaire du ballon.

N’étaient les miracles accomplis par Ben Tekaya, qu’aurait été le score ? D’ailleurs, soixante-six buts marqués en soixante minutes de jeu (37/29), cela explique tout. Ce TQO est à oublier en tant que tel, mais il y a des comptes à rendre. La sélection tunisienne en fin de compte n’a atteint aucun de ses objectifs. Après la CAN ratée, cela fait trop de questions à se poser et bien des comptes à rendre. A la Fthb de prendre ses responsabilités. A la direction des sports d’élite de faire de même. Ce n’est point de cette manière et avec le staff actuel que nous pourrons revenir au premier plan.

L’article Hand-TQO – Le sept Tunisien n’ira pas aux JO : C’est complètement raté ! est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page