Economie tunisie

Kiosque international

[ad_1]

 

Maroc — Statut d’autoentrepreneur : Une formule qui a montré ses limites

Au moment où le taux de chômage augmente, le marché enregistre une régression du statut d’auto-entrepreneur au Maroc. Introduite au Maroc en 2015, dans le but de stimuler l’entrepreneuriat et de réduire le chômage en offrant aux individus la possibilité de créer leur propre entreprise avec des formalités simplifiées et des charges fiscales allégées, la formule est un échec. Selon les sources officielles, entre 2021 et 2022, le nombre de nouveaux adhérents a enregistré une baisse de l’ordre de 34%. Cette baisse entraîne une diminution de l’innovation, moins de création d’emplois et un essoufflement dans le tissu économique national, ce qui engendre une perte de confiance chez les entrepreneurs potentiels. Pour le président du Centre marocain pour la gouvernance et le management et analyste économique, cela est dû premièrement à la mesure décourageante instaurée dernièrement concernant le plafond de 80.000 dirhams de chiffres d’affaires avec le même client, et la taxation du surplus à hauteur de 30%. Le climat des affaires est un autre facteur expliquant cette régression, puisqu’il est basé sur une économie de rente féroce et qui ne favorise que les marchés et les commandes qui sont adressés aux très grandes, grandes et moyennes entreprises. Par conséquent, aucune chance pour le tissu entrepreneurial marocain, en l’occurrence les petites et très petites entreprises. Les conditions mises en place ne sont pas très encourageantes pour les porteurs de projet et les jeunes entrepreneurs qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat.

«Gitex Africa 2024» : Un lieu d’échange sur les avancées technologiques

La 2e édition de «Gitex Africa» aura lieu du 29 au 31 mai 2024 à Marrakech, sous l’autorité du ministère marocain de la Transition numérique et de la Réforme de l’Administration, et sera accueillie par l’Agence de développement digital (ADD). Cet événement sera marqué par la présence de milliers de participants de tout le continent et du monde entier pour des échanges d’envergure et des partenariats stratégiques et des avancées technologiques significatives dans divers secteurs, notamment le cloud, l’IoT, la cybersécurité, la e-santé, la finance, les technologies grand public, les télécommunications et l’intelligence artificielle, et suscitera également un enthousiasme et un intérêt généralisé pour l’usage approprié de ces innovations. «Gitex Africa 2024» proposera une vitrine de la «North Star Africa», rassemblant la plus vaste sélection de start-up et d’entreprises en plein essor jamais réunies sur le continent africain. Les entrepreneurs les plus ambitieux et les plus novateurs collaboreront avec des accélérateurs et des investisseurs africains et internationaux pour développer des opportunités commerciales dans une région qui devrait lever 10 milliards de dollars de fonds de capital-risque d’ici 2025.Il est à préciser que le «Gitex Africa» est organisé par «Kaoun International», la filiale internationale du «Dubai World Trade Centre» (Dwtc), qui organise le «Gitex Global» aux Emirats arabes unis, l’événement technologique et entrepreneurial le plus important et le plus réputé au monde.

L’article Kiosque international est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page