National

Zied Dabbar : nous allons saisir la justice contre ceux qui poursuivent les journalistes

[ad_1]

Zied Dabbar : nous allons saisir la justice contre ceux qui poursuivent les journalistes

 

Le président du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), Zied Dabbar a indiqué, dimanche 24 mars 2024, en marge d’un rassemblement de soutien au journaliste Mohamed Boughalleb, que des poursuites judiciaires seront engagées contre ceux qui ont déposé des plaintes contre des journalistes en dehors du décret 115. 

Zied Dabbar a considéré, dans une décalartion aux médias, qu’il y avait un aspect vindicatif dans les poursuites judiciaires qui se traduisent dans la rapidité des procédures et de l’exécution. “Un citoyen ordinaire pourrait attendre des années l’examen de sa plainte, contrairement aux poursuites contre les journalistes. Aujourd’hui, tout le secteur vit des difficultés et est menacé de disparition”. 

 

Le 22 mars 2024, Mohamed Boughalleb a été placé en garde à vue pour une durée de 48 heures. Sa garde à vue a été prorogée de 48 aujourd’hui. Il avait été arrêté et conduit vers la caserne d’El Aouina, avant d’être auditionné par la cinquième brigade centrale de la Garde nationale en tant que suspect.

Son avocat a présenté, vendredi 22 mars 2024, un certificat médical attestant que son état de santé ne lui permettait pas de comparaître à l’Aouina, mais la brigade a rejeté le document. L’affaire concerne une plainte déposée par une fonctionnaire.

La plaignante accuse le journaliste d’avoir utilisé sa page Facebook personnelle afin de l’insulter et de porter atteinte à son image et à sa réputation. D’après la même source, les accusations auraient été, à nouveau, portées contre elle durant une émission télévisée. La plaignante a été auditionnée le 21 mars 2024 et a réaffirmé son souhait de poursuivre Mohamed Boughalleb en justice.

 

Le syndicat national des journalistes tunisiens avait dénoncé, à travers un communiqué rendu public, les récentes poursuites judiciaires entamées contre les journalistes en Tunisie tout en exprimant sa profonde préoccupation face à l’arrestation de Mohamed Boughalleb et la convocation du journaliste Amine Dhbaibi. Le SNJT a appelé à la libération immédiate et inconditionnelle de Mohamed Boughalleb et l’annulation des poursuites engagées à son encontre. 

 

 

S.H

 

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page