National

Saïed : « Avec une volonté sincère et une détermination sans faille, les zones arides peuvent être transformées en zones qui produisent toutes sortes de biens »

[ad_1]

 

Le Président de la République a souligné la nécessité d’un développement incluant toutes les régions du pays, de Cap Angela à l’extrême nord jusqu’à Borj El Khadra à l’extrême sud.

Le Président de la République, Kaïs Saïed, a reçu hier au Palais de Carthage M. Ahmed Hachani, Chef du gouvernement, et Mme Sihem Boughdiri Nemsia, ministre des Finances.
La réunion a été consacrée à l’examen d’un certain nombre de sujets, dont notamment l’établissement d’un nouvel office pour le développement du sud et du Sahara, tout en s’inspirant de l’expérience de l’Office de développement de Rjim Maatoug et Al Mohdath qui a transformé le désert dans ces deux régions en zones vertes, car avec une volonté sincère et une détermination sans faille, les zones arides peuvent être transformées en zones qui produisent toutes sortes de biens.
Dans ce contexte, le Président de la République a rappelé que l’Office de développement du Sud, créé en application de l’article 71 de la loi de finances de 1984, n’a pas atteint ses objectifs, ne serait-ce que quelques uns. Par ailleurs, la restauration de cet office, conformément à la loi n° 83 du 18 juillet 1994, n’a rien changé à la situation, et rien ne s’est produit si ce n’est le remplacement d’un texte par un autre sans aucun effet concret.
Le Chef de l’Etat a souligné que l’expérience ne doit pas se répéter et que les textes qui sont élaborés doivent trouver rapidement leur chemin vers la mise en œuvre, car le texte juridique n’est pas un but en soi, mais il est plutôt l’outil juridique pour atteindre les objectifs pour lesquels il a été promulgué.
Le Président de la République a également souligné la nécessité d’un développement incluant toutes les régions du pays, de Cap Angela à l’extrême nord jusqu’à Borj El Khadra à l’extrême sud.
La nécessité d’achever le complexe de développement multidisciplinaire de Nouil-Douz, dans le gouvernorat de Kébili, a également été évoquée lors de cette réunion. Le Président de la République a appelé à faire sauter tous les verrous qui entravent l’achèvement de ce projet dont les travaux ont été interrompus bien avant que les étapes de réalisation de certaines de ses composantes aient atteint leur stade final.
Sur un autre plan, le Chef de l’État a demandé un audit financier d’un certain nombre d’institutions financières et de banques publiques en particulier, après que plusieurs affaires ont révélé que beaucoup de personnes ont bénéficié de prêts sans aucune garantie ou avec des garanties insignifiantes qui ne correspondent pas à la valeur des prêts accordés. « Ils ont emprunté l’argent ou l’ont plutôt pillé croyant à tort échapper à la justice et qu’ils peuvent agir en toute impunité », a martelé le Chef de l’Etat.

L’article Saïed : « Avec une volonté sincère et une détermination sans faille, les zones arides peuvent être transformées en zones qui produisent toutes sortes de biens » est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page