National

Sousse – Un jeune médecin accusé de harcèlement sexuel


 

Une affaire de harcèlement sexuel a été rendue publique hier, jeudi 21 juillet 2022, sur les réseaux sociaux, plus précisément sur le groupe « EnaZeda », version tunisienne du mouvement mondial #MeToo, qui dénonce les agressions et le harcèlement sexuel.

 

Sur le groupe en question, une victime a publié les échanges qu’elle a eu avec un médecin gynécologue, un certain G.B.D, et des enregistrements de propos explicites et insultants qu’il a proférés à son encontre lorsqu’elle a refusé de céder à ses avances.

La toile a massivement partagé le post de la jeune fille et l’affaire a suscité une très vive indignation.

Aujourd’hui, vendredi 22 juillet 2022, la Faculté de médecine de Sousse (l’affaire ayant concerné un jeune médecin qui y donne des cours), a publié un communiqué de presse pour annoncer des mesures disciplinaires à l’encontre du médecin impliqué. La Faculté a tenu à rappeler son engagement contre toute forme de harcèlement appelant les victimes à ne pas hésiter à se rendre à la cellule d’écoute et de lutte contre le harcèlement sexuel mise à leur disposition.

 

Le jeune médecin a présenté des excuses publiques sur les réseaux sociaux, avouant avoir eu un comportement déplacé, condamnable et inacceptable et s’est dit victime, ainsi que sa famille, de menaces et de harcèlement.

 

M.B.Z


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page