National

Prorogation de la garde à vue de Mohamed Boughalleb

[ad_1]

 

L’avocate Leïla Ben Debba a déclaré, dimanche 24 mars 2024, à Mosaïque Fm que le parquet a décidé de proroger la garde à vue du journaliste Mohamed Boughalleb de 48 heures.

Cette décision a été prise après son audition dans le cadre de la plainte déposée contre lui par un cadre du ministère des Affaires religieuses.

Ce matin même,  le Syndicat national des journalistes tunisiens a organisé un rassemblement de solidarité avec Mohamed Boughalleb devant le tribunal de première instance de Tunis.

Mohamed Boughalleb a été placé, le 22 mars 2024, en garde à vue pour une durée de 48 heures. Il a été arrêté et conduit vers la caserne d’El Aouina, avant d’être auditionné par la cinquième brigade centrale de la Garde nationale en tant que suspect.

Son avocat a présenté, vendredi 22 mars 2024, un certificat médical attestant que son état de santé ne lui permettait pas de comparaître à l’Aouina, mais la brigade a rejeté le document.  L’affaire concerne une plainte déposée par une fonctionnaire.

La plaignante accuse le journaliste d’avoir utilisé sa page Facebook personnelle afin de l’insulter et de porter atteinte à son image et à sa réputation. D’après la même source, les accusations auraient été, à nouveau, portées contre elle durant une émission télévisée. La plaignante a été auditionnée hier 21 mars 2024 et a réaffirmé son souhait de poursuivre Mohamed Boughalleb en justice.

 

 

S.H

 

 

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page