Sport

Point de vue | Secrets de coulisses

[ad_1]

 

A un mois des probables élections de la FTF (est-ce qu’on est sûr qu’elles vont se tenir?), les coulisses s’enflamment en ce moment entre tractations, propositions, alliances et contre-alliances où tout «se marchande». Le tout dans une logique de jeux d’intérêts croisés entre les clubs (votants) et bien sûr les intermédiaires de tous genres. Ces derniers rapportent les informations sur les éventuelles listes à composer et proposent des noms, des numéros de téléphone et arrangent des rendez-vous entre les listes et les clubs. Un véritable marché où tout se vend et tout s’achète. Et paradoxalement, ceux qui ont «milité» et qui ont soutenu Wadi El Jary sont presque les mêmes qui s’activent en ce moment pour servir les nouveaux candidats. Ils sont les mêmes qui essayent d’enterrer l’époque Wadi El Jary et de trouver une place dans la nouvelle époque. Ce qui importe le plus en ce moment dans les coulisses est, sans doute, de trouver des noms et d’appâter des clubs. Le nombre de votants est important, et c’est le collège des clubs divisionnaires (à partir de la Ligue 3) qui représente le plus gros morceau pour les éventuels candidats et pour les intermédiaires. Et c’est ce qui a fait le point fort de Wadi El Jary qui parvenait à les «mater» et à les fidéliser avec des promesses financières tenues et une série de concours qui ont permis à ces clubs marginalisés d’émerger. Maintenant, on ne parle pas programmes de relance du football, ni de conception du football professionnel et statut de clubs-sociétés sportives, ou même d’actions de développement des ressources de la FTF et d’encadrement des jeunes, des entraîneurs et des arbitres, on ne parle que vote. Une course chaude en coulisses où la plupart des alliés de Wadi El Jary l’ont lâché et cherché un nouveau positionnement. Il n’y a pas de signes que le football tunisien va changer et va être restructuré. Parce qu’on continue à raisonner de la même façon. Qui sera président de la FTF ? Qui va partir ? Qui va venir ? Quelles sont les clauses et les règles qui vont changer ? Tout tourne autour des noms et non pas des plans et du mode de gouvernance. Cela dit, les coulisses rapportent une nuée de messages et d’informations (de l’intox surtout). Des noms d’ex-responsables et de dirigeants de clubs et à la FTF, d’ex-joueurs internationaux circulent vivement. Mais au finish, une poignée de cadors tire les ficelles du jeu électoral. Les anti-Wadi El Jary, en pleine force, profitent bien du contexte pour réapparaître et combler le vide. Ce qui les réunissait avant (la présence d’El Jary) ne l’est plus maintenant. Une bataille électorale s’est déclenchée, mais cela peut être vain et sans suite. Car, vraisemblablement, quelque chose de «blindé» et de «commandité» est en train de prendre forme. Une formule où l’on met des personnes représentant les clubs influents et faisant l’amalgame entre le passé et le présent sous le regard discret (mais très puissant) de l’Etat. Les jeux déjà faits? Il semble fort que oui.

L’article Point de vue | Secrets de coulisses est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page