Culture

Ouverture de la 3e édition du festival international du Oud du club Tahar Haddad : De grands noms pour un jeune festival

[ad_1]

 

La 3e édition du festival international du Oud qui se poursuivra jusqu’au 24 mars au club culturel Tahar Haddad et à la Cité de la culture donnera également rendez-vous à son public pour une performance de Ridha Chemak, prévue ce samedi, et un récital instrumental de l’Irakien Nasser Shamma pour la clôture.

Lundi soir, le joyau de la médina Club Tahar Haddad a ouvert la 3e édition du festival du Oud qu’il organise annuellement, et c’est pour le spectacle «  Misk Ettou » de Zied Mehdi que le public s’est déplacé pour apprécier une soirée dans la pure ambiance qu’offre un instrument aussi fin que le Oud. Avec pour guest le compositeur Mohamed-Ali Kammoun, venu soutenir, et un projet des plus prometteurs de la scène musicale tunisienne.

Zied Mehdi est un éminent joueur et compositeur du oud tunisien, qui s’est produit lors de concerts en Tunisie, en France, en Italie, au Maroc et en Allemagne. Aujourd’hui âgé d’une trentaine d’années, Zied a commencé à jouer de cet instrument vers l’âge de douze ans, étudiant auprès de nombreux musiciens turcs et tunisiens renommés. En 2009, il obtient un diplôme de musique traditionnelle tunisienne à l’Institut Rashidia et la même année le diplôme national de musique arabe. Tout au long de cette période, son intérêt a été influencé par la musique traditionnelle ottomane et tunisienne, en particulier le Malouf. Connu pour sa maîtrise du Malouf traditionnel, Zied explore de plus en plus la musique ethno-jazz innovante, se produisant dans un quatuor avec piano, percussions et contrebasse. Zied travaille actuellement sur un nouvel album passionnant, mettant en vedette ses compositions uniques mêlant la musique traditionnelle nord-africaine à des nuances contemporaines. Ce projet réaffirme son engagement à élargir les horizons de la musique, à introduire de nouveaux sons tout en honorant son riche héritage culturel.

La 3e édition du festival international du Oud qui se poursuivra jusqu’au 24 mars au club culturel Tahar Haddad et à la Cité de la culture donnera également rendez-vous à son public pour une performance de Ridha Chemak, prévue ce samedi, et un récital instrumental de  l’Irakien Nasser Shamma pour la clôture, deux grandes soirées qui auront lieu au théâtre des régions de la cité de la culture Chedly Kelibi.

Quant au club Tahar Haddad, il a abrité trois autres spectacles. Mohamed Ali Chebil avec un concert qui marie le festif, la tradition et la performance, Charbal Rouhana, un des plus grands joueurs de luth du Liban accompagné de Elie khoury. Quant à la soirée du 22 mars, elle sera assurée par les lauréats de la compétition du Oud 2023, les artistes Boulbaba Hassan, Ghalia ben Hlima et Oussamma Dammak.

Deux expositions du Oud tunisien et du Oud oriental, des ateliers et des master-class autour de l’instrument du Oud, encadrés par plusieurs artistes sont également organisés au club Tahar Haddad. Une compétition du Oud aura lieu dans le même espace le 22 mars. Nasser Shamma et Ridha Chmak sont parmi les autres artistes au jury.

Un effort exceptionnel, à chaque année, est fourni par une équipe artistique du club Tahar Haddad, motivée et ambitieuse qui contourne le manque de moyens pour en faire du festival du Oud un moment d’exception avec de grands noms de la scène musicale.

L’article Ouverture de la 3e édition du festival international du Oud du club Tahar Haddad : De grands noms pour un jeune festival est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page