National

Nizar Ladhari dénonce les répercussions désastreuses des arrestations visant les médecins

[ad_1]

Nizar Ladhari dnonce les rpercussions dsastreuses des arrestations visant les mdecins

 

Le secrétaire général de l’Ordre des médecins, Nizar Ladhari, a dénoncé, jeudi 21 mars 2024, les répercussions désastreuses des récentes arrestations visant des médecins sur les professionnels de la santé et les patients. 

 

Dans une intervention téléphonique dans l’émission Romdane Ennes sur Mosaïque FM, il a affirmé au micro de Jihen Miled que la situation était fortement alarmante et avait conduit à une rupture de confiance entre les médecins et leurs patients. 

 

Il a signalé la montée des craintes des deux côtés notant que cela mènerait vers davantage de consultations et d’analyses, du côté des médecins, ce qui alourdirait davantage le fardeau des patients. 

 

Il a ajouté que certains médecins affichaient, d’ailleurs, une réticence à la prise en charge d’une certaine catégorie de patientèle pour éviter le pire en cas d’éventuelles complications chez le patient. 

 

Plusieurs médecins et pharmaciens ont été arrêtés ces derniers mois sur fond de suspicions de trafic de psychotropes dans le cadre de différentes enquêtes. L’Ordre des médecins et l’Ordre des pharmaciens ont dénoncé à plusieurs reprises les arrestations qui ont eu lieu assurant que leurs confrères agissaient dans la légalité et la transparence suivant les règlementations en vigueur. 

 

La situation s’est envenimée davantage suite au décès le 14 mars 2024, d’un médecin psychiatre alors qu’il était en détention préventive, dans le cadre d’une enquête le visant. La famille et les confrères du défunt ont dénoncé une incarcération abusive ne répondant en aucun cas aux conditions de la détention préventive fixées par la loi. 

 

N.J 

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page