International

L'UE se rapproche de l'Algérie

[ad_1]

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, s’est entretenu avec le président algérien, Abdelmadjid Tebboune. Les deux hommes ont notamment parlé de l’approvisionnement en gaz algérien de l’Union européenne et de lutte contre le terrorisme.  

« Nous savons que nous pouvons compter sur l’Algérie, qui est un partenaire fiable et il l’a été dans des moments difficiles. » À l’issue d’un entretien avec le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, le 13 mars, le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, n’a pas manqué d’éloges.

Poursuivant l’énumération des sujets abordés avec le président Tebboune, Josep Borrell a cité celui de la corruption et du blanchiment d’argent.

Il a indiqué que la lutte contre ces fléaux constitue « une priorité importante aussi bien pour l’UE que l’Algérie », soulignant avoir échangé avec le Président Tebboune sur les questions des « avoirs mal acquis » et des « transferts financiers illicites ».

« Je suis absolument convaincu de la nécessité de renforcer notre coopération dans ces domaines avec le gouvernement algérien », a-t-il dit.

Sur le plan économique, le diplomate européen a rappelé que l’Algérie et l’UE disposent d’un partenariat qui « fonctionne bien » dans le secteur de l’Energie, affirmant que « 90% des exportations du gaz algérien partent vers l’Europe, qui considère l’Algérie comme un partenaire fiable pour avoir été aux côtés de l’Europe dans les moments difficiles ».

« Nous souhaitons développer cette relation avec l’Algérie en nous projetant vers le futur, tout en privilégiant les investissements européens dans le secteur des énergies renouvelables », a-t-il relevé.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page