Sport

L’EST se montre encore une fois réaliste et remporte le derby : Un modèle de réalisme !

[ad_1]

 

Le derby n’a été guère à sens unique. Il y avait de la volonté et du rythme des deux côtés. Les “Sang et Or” se sont montrés efficaces sur une erreur défensive et ont fait preuve, comme à leur habitude, d’un réalisme irréprochable. C’est ce qui a fait la différence.

Il n’a pas écrasé son adversaire, mais, en bon tacticien, Miguel Cardoso a su remporter le derby. Sur l’ensemble du match, les débats étaient à la fois disputés et équilibrés. Il y avait même un bon volume de jeu, d’un côté comme de l’autre. Et pour ceux qui pensent que le derby n’a pas été si bon que cela en termes de qualité de jeu, le technicien portugais répond : «Je ne suis pas d’accord si on juge que ce derby n’a pas été de bonne qualité. On a vu un match très tactique. C’est important de l’analyser sur cet angle. C’était aussi un match dur sur le plan physique. Quand les équipes pressent beaucoup, ce n’est pas facile de mettre le ballon dans des espaces vides. Nous n’avons peut-être pas livré le meilleur football, mais les derbies, c’est comme ça et c’est aussi vrai au Portugal entre le Sporting et Benfica de Lisbonne», a rétorqué Miguel Cardoso.

Question d’efficacité   

Le derby de samedi s’est joué sur un détail : Rodrigo Rodrigues a profité d’une erreur de Taoufik Cherifi qui, non seulement s’est mal replacé, mais a manqué de ressources physiques pour avoir le coup de rein nécessaire afin de rattraper l’avant-centre brésilien qui, se trouvant dans une voie libre, n’avait qu’à achever le travail en logeant la balle dans les filets. C’était la 7’ de jeu. Le derby s’est joué et a été gagné à cette minute précise. Le reste des débats, aussi disputés soient-ils, n’ont pas permis aux «Sang et Or» de confirmer leur ascendant. Pourtant, ce n’est pas la volonté qui a manqué  aux attaquants espérantistes. Ils ne jouaient tout simplement pas seuls. L’adversaire s’est démené pour revenir dans le match, mais sans être dangereux pour autant.

Amamou remplit son contrat

Ce qui est bien à l’Espérance, c’est que l’effectif est riche et les doublures assurent leur rôle. C’était le cas samedi de Hani Amamou qui a remplacé au pied levé son équipier Mohamed Amine Tougaï, blessé aux échauffements. Amamou a sorti un match correct, sans déchets, ce qui n’a pas échappé à son entraîneur : «Je suis content du rendement de Hani Amamou qui a bien rempli sa tâche et a été un bon remplaçant de Mohamed Amine Tougaï», a déclaré à son propos Miguel Cardoso.

Et si Hani Amamou a rempli son contrat, ce n’était pas le cas de Wael Derbali qui n’a pas suivi vraiment le mouvement d’un jeu en bloc mobile, en manquant  à l’appel quand il s’agit de prêter main-forte à ses équipiers en phase offensive. Derbali a été, par ailleurs, remplacé à la mi-temps par André Bukia.

Interrogé sur la prestation de Derbali, le coach «sang et or» s’est montré clair à son sujet, mais sans l’accabler pour autant : «Je n’aime pas parler des joueurs individuellement. Tout ce que je peux dire à propos de Derbali, c’est qu’il n’a pas démérité, mais si je l’ai changé, c’est qu’il n’a pas réussi ce que je lui ai demandé de faire. Des choses qu’il n’a pas l’habitude de faire», a estimé Miguel Cardoso avant de faire preuve de réalisme : «Je sais que les supporters attendent un jeu beaucoup plus plaisant de la part de l’équipe, mais il nous faut plus de temps pour que les joueurs assimilent et appliquent ce que je leur demande. Il leur faut du temps pour qu’ils assimilent mes idées. Je suis heureux de cette victoire, mais il faut tourner la page du derby et se concentrer sur le prochain défi à relever».

L’article L’EST se montre encore une fois réaliste et remporte le derby : Un modèle de réalisme ! est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page