Economie tunisie

L’essentiel : Vers un développement intégré et inclusif des régions

[ad_1]

 

La Tunisie a opté pour un projet de découpage territorial qui instaure un nouveau mode de gouvernance territoriale et fait de la région la locomotive du développement intégré et durable. L’objectif de ce nouveau découpage est de constituer des pôles régionaux plus cohérents et compétitifs. Avec la décentralisation, les régions peuvent désormais prendre en charge leurs projets les plus structurants. Car, qui mieux que la région est à même de concevoir une stratégie économique en phase avec les spécificités et enjeux locaux ?

La construction d’une vision et d’un nouveau projet de découpage territorial est un enjeu majeur pour la région qui lui offre une opportunité d’affirmation de l’institution régionale en tant qu’acteur prééminent en matière de développement régional. Cette construction est nécessaire parce que la région a besoin de renforcer sa capacité à construire et défendre une organisation régionale cohérente. La région se doit aussi d’assurer l’articulation et la cohérence entre les orientations politiques conçues au niveau national et les stratégies de développement élaborées à l’échelle régionale.

Les enjeux du développement territorial dans notre pays sont nombreux et différenciés selon les régions, et se déclinent sous diverses formes, mais renvoient de manière générale à un double défi, à savoir : la mise à niveau des régions qui n’ont pas atteint des seuils suffisants pour générer un processus de développement durable et inclusif et l’émergence de districts compétitifs.

Par ailleurs, le financement étant essentiel pour l’essor des régions, des mécanismes doivent être mis en place afin d’atténuer les déséquilibres. Les Partenariats publics-privés auront un rôle fondamental à jouer dans le financement des projets et du développement des régions.

Le découpage territorial demeure une orientation politique dont la finalité ultime est la réalisation d’un développement socioéconomique durable. De ce fait, le développement économique est au cœur de cette orientation dans la mesure où il doit garantir la création de la richesse, de l’emploi et par conséquent la mise en place d’un modèle économique régional à long terme.

Les stratégies de l’Etat en matière économique doivent faire de la région le cheval de bataille de la consolidation du développement régional. Ce dernier est synonyme d’une autonomie économique qui permettrait d’alléger la pression sur les finances publiques et de les orienter vers des chantiers/secteurs plus stratégiques pour notre pays.

L’article L’essentiel : Vers un développement intégré et inclusif des régions est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page