Sport

Le CAB leader du play-out : Attention à la grosse tête !

[ad_1]

 

Les Cabistes épatent, l’avenir leur appartient…

Il n’y a aucune commune comparaison avec le CAB du début de saison et celui d’aujourd’hui. Les supporters «jaune et noir» se sont trop lamentés, les saisons passées, de voir leur équipe favorite jouer dans le play-out et sauver à chaque fois, in extremis, sa place parmi l’élite. Ils n’en pouvaient plus de voir une pareille situation se renouveler en permanence ! Bien qu’ils aient raté de peu le passage aux play-offs, les Cabistes ont fait contre mauvaise fortune bon cœur. Ils ont multiplié les efforts pour se hisser là où ils sont. Le staff technique, avec à sa tête Maher Kanzari, a su patienter pour commencer à récolter les fruits de son labeur. Le trio Maher Kanzari, Hichem Essid et Ali Machani a, dans un premier temps, fait le tri dans l’effectif pour garder les joueurs susceptibles de progresser. Il a composé avec ce qu’il avait sous la main. Les résultats restaient mi-figue mi-raisin. On gagnait difficilement, par une courte tête, contre les équipes du bas du classement et on éprouvait les pires difficultés à se mesurer à celles du haut du tableau, et ce, malgré la bonne volonté.

Une pléiade de jeunes prometteurs

Pendant cette période de transition, l’entraîneur bizertin observait, analysait et se projetait dans le futur. Et comme il est passé par la direction des jeunes au CAB, il n’a pas hésité à aller «fouiner» dans ces petites catégories. Cette seconde étape l’a vu recourir aux jeunes espoirs. Maher Kanzari a pris le risque de miser donc sur une pléiade de projets de joueurs de talent en les propulsant en équipe sénior. On pense à Rhibi, Allalah, Ferchichi, Akremi, Bouallegui, Midani, Rhimi ou encore récemment Allouche et Ouedfen. Outre cette nouvelle génération qui nous rappelle celle de Wajdi Jabbari, Hatten Baratli et Adam Rjaibi, Maher Kanzari a eu l’ingénieuse idée de convertir le défenseur Taieb Ben Zitoun en attaquant-buteur. Le recrutement du milieu offensif Oussama Ali est venu consolider davantage l’ensemble «jaune et noir». Le CAB avance à pas sûrs vers une équipe compétitive qui fera parler d’elle dans un avenir proche ! Il a tout le temps dans ce mini-championnat de play-out de s’aguerrir et de gagner en personnalité. Seulement attention de ne pas prendre la grosse tête ! Et là, c’est le rôle des responsables de les accompagner dans leur ascension et de les encadrer comme il se doit. Déjà, le fait d’avoir fait signer à la plupart d’entre eux un contrat qui expire en 2028 aide à dissuader les envies…

Nous ne terminons pas sans souhaiter un prompt rétablissement à l’attaquant algérien du CAB, Abderraouf Othmani, qui a été blessé contre l’USBG, une blessure qui nécessite une intervention au niveau des ligaments croisés.

L’article Le CAB leader du play-out : Attention à la grosse tête ! est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page