National

Kamel Feki : les micros-trottoirs doivent cesser !

[ad_1]

 

Le président de la République, Kaïs Saïed a effectué, le 19 mars 2024, une visite inopinée au ministère de l’Intérieur durant laquelle il a ordonné la levée des barrières sécuritaires entourant le siège de ce dernier. S’exprimant à ce sujet, le ministre de l’Intérieur, kamel Feki a indiqué qu’il s’agissait de l’une des revendications du peuple.

Dans une déclaration accordée à la même date à Diwan Fm, le ministre de l’Intérieur Kamel Feki a affirmé que cette mesure ne concernait pas seulement l’avenue Habib Bourguiba de la capitale. Il a rappelé que la mise en place des barrières était liée à la situation du pays et avait pour objectif de se protéger des attaques terroristes.

« La situation sécuritaire, notamment la prévention d’actes terroristes, de vandalisme et de perturbation de la situation sociale, a obligé le ministère de l’Intérieur à prendre des précautions… À un certain moment, la route a été bloquée… Aujourd’hui, la circulation est libre pour tous les Tunisiens », a-t-il dit.

Interrogé sur l’interdiction des micros-trottoirs à l’avenue Habib Bourguiba, le ministre de l’Intérieur a répondu : « Nous devons mettre fin aux phénomènes touchant à l’image de la société tunisienne, à la culture des Tunisiens et qui nuit à l’image de la société tunisienne devant les nations et les jeunes qui suivent les réseaux sociaux ».

Le ministre de l’Intérieur a indiqué que son département comptait procéder à la levée de toutes les installations bloquant la circulation et similaires à celle qui avaient été déployées devant son département.

 

 

S.G

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page