National

Saïed : «Aucune révolution dans le monde ne peut atteindre ses objectifs avec une législation mise en place avant son déclenchement»

[ad_1]

 

Lors d’un entretien au Palais de Carthage, hier, avec M. Ahmed Hachani, Chef du gouvernement, le Président de la République, Kaïs Saïed, a pris connaissance de l’action du gouvernement, des projets de loi et des textes réglementaires qui seront présentés au prochain Conseil des ministres.
Le Président de la République a souligné la nécessité d’accélérer l’élaboration de nouvelles législations dans de nombreux domaines, car plusieurs textes ont incontestablement besoin d’une révision en profondeur, outre le fait que certaines personnes qui sont censées les appliquer les citent souvent comme alibi, afin que les choses restent en l’état. « Aucune révolution dans le monde ne peut atteindre ses objectifs avec une législation mise en place avant son déclenchement », a expliqué le Chef de l’Etat.
Le Président de la République a également souligné que le conflit oppose aujourd’hui des lobbies qui ont infiltré tous les rouages de l’État et qui travaillent par tous les moyens à travers leurs réseaux pour faire souffrir la population et saper par là même la paix civile. Mais « le peuple tunisien n’a jamais été aussi conscient et connaît très bien ceux qui veulent lui nuire dans son gagne-pain et sa subsistance », a fait savoir Saïed.
Il a aussi souligné que tous les organes de l’État doivent être harmonieux dans leur travail et cohérents dans leurs pratiques, et qu’ils doivent être complémentaires. « Le gouvernement doit représenter une équipe harmonieuse qui met en œuvre la politique fixée par le Président de la République », a-t-il indiqué. Cette réunion a également porté sur des projets bloqués ou dont le démarrage a eu lieu depuis des années puis se sont arrêtés sous de faux prétextes, comme le projet de l’hôpital Roi Salman bin Abdulaziz à Kairouan, dont les crédits ont été alloués depuis 2017 et le dépouillement des appels d’offres n’a été effectué que ces derniers jours, soit 7 ans après l’annonce du projet. « Le problème ne se limite pas à cet hôpital, mais à de nombreux autres projets qui soit n’ont pas démarré, soit ont été lancés puis suspendus, soit ce qui a été accompli est devenu ruines ou dépôt pour déchets », a asséné le Chef de l’Etat.
Le Président de la République a souligné que les fonctionnaires qui résument le pays à des textes et des procédures qu’ils ont taillés sur mesure pour en profiter ensuite, mettre l’argent dans leurs poches et le placer à l’étranger n’ont pas de place dans l’État car ils n’en sont pas dignes et ne méritent pas d’assumer la moindre responsabilité.

L’article Saïed : «Aucune révolution dans le monde ne peut atteindre ses objectifs avec une législation mise en place avant son déclenchement» est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page