Economie tunisie

High tech & Innovation

« Boehringer Ingelheim » :  Des investissements en R&D atteignant 5 milliards d’euros

«Boehringer Ingelheim » a annoncé, récemment, de solides résultats pour 2022, année au cours de laquelle 30 millions de patients ont bénéficié de ses médicaments innovants, tandis que le laboratoire a investi massivement dans la recherche de nouveaux traitements. Les investissements en Recherche et Développement ont atteint 5 milliards d’euros, soit 21 % du chiffre d’affaires net. Les ventes nettes ont bondi de 10,5 %, à taux de change constant, pour atteindre 24,1 milliards d’euros. Le portefeuille de médicaments en développement a nettement progressé en 2022. « Boehringer Ingelheim » a reçu une désignation «Breakthrough», trois désignations « Fast Track » et deux statuts « Orphan Drug» de la FDA (Food and Drug Administration). Au cours des sept prochaines années, le laboratoire espère obtenir une vingtaine d’autorisations de mise sur le marché (AMM) en santé humaine. Durant l’année 2023, « Boehringer Ingelheim » entend présenter d’autres résultats issus de son pipeline. Le résultat d’exploitation 2022 du groupe a augmenté de 1,4 %, à hauteur de 4,8 milliards d’euros, tandis que le résultat après impôt a atteint 3,2 milliards d’euros. Dans la région Inde, Moyen-Orient, Turquie et Afrique (IMeta), l’entreprise a enregistré un chiffre d’affaires net de 752 millions d’euros (2021 : 670 millions d’euros), soit une augmentation de 12 % par rapport à l’année précédente. L’activité santé humaine enregistre une croissance de son chiffre d’affaires net, à taux de change constant, de 13,6 %, à hauteur de 18,5 milliards d’euros. La croissance du chiffre d’affaires net a été soutenue par la dynamique de l’« empagliflozine » et du « nintédanib ».

Lancement en avant-première  de la nouvelle Renault Austral: Des équipements  technologiques de qualité

Successeur du discret Kadjar, la nouvelle Renault Austral impressionne par ses multiples talents : un SUV doué d’intelligence et de robustesse. Comparée à la Kadjar, à laquelle elle se substitue, la nouvelle Renault Austral représente un véritable contrepied, autant du point de vue de sa silhouette raffinée que de la technologie et de la mécanique. Les lignes douces laissent place à des traits plus tranchants, et à une gestion des volumes qui rend cette auto plus imposante. Sous le capot, la marque au losange fait ses adieux aux moteurs Diesel, laissant le choix entre trois moteurs hybrides de catégories différentes: deux mild hybrid avec une architecture à 12 et 48 volts et un full hybride.  Avec ses airs luxueux de voiture tout terrain, l’Austral possède un châssis qui enroule les virages avec une stabilité et une assurance qui rappellent celui de SUV bien plus musclés. Avec une assistance au freinage d’urgence, un antiblocage des roues ABS, un airbag frontal conducteur et passager, un airbag latéral conducteur, passager et rideau, un frein Park Ass Autohold, un contrôle de trajectoire HS Assist, la nouvelle Austral se démarque par son ambiance à bord et s’offre des équipements technologiques (hi-fi de salon Harman Kardon, feu Matrix Led) de qualité impressionnante. Dans l’habitacle de Renault Austral, on retrouve un mobilier similaire à celui de Renault Mégane E-Tech avec le système OpenR qui se compose d’un écran multimédia de 9 pouces avec affichage HD. Ce système développé avec Google est d’une grande facilité d’utilisation et l’interface est d’une fluidité inattendue. La Renault Austral est proposée sur le marché tunisien, à partir de 142.900 TND et avec ce nouveau bijou, la marque au losange entend tourner la page des SUV de la génération précédente pour faire face à la concurrence et mettre à niveau son design, ses technologies et sa motorisation. 

L’article High tech & Innovation est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page