National

Hichem Ajbouni : Kaïs Saïed ne s'acharnerait pas sur l'opposition s'il était assuré de sa popularité

[ad_1]

Hichem Ajbouni : Kas Saed ne sacharnerait pas sur lopposition sil tait assur de sa popularit

 

L’ancien député et dirigeant d’Attayar, Hichem Ajbouni, était invité, mercredi 28 février 2024, par Borhen Bsaies dans la matinale de IFM.

Il a indiqué, concernant la prochaine échéance électorale que le président de la République, Kaïs Saïed, a entamé sa campagne, enchainant depuis quelques semaines les déplacements et les visites impromptues.  

« On le voit soudainement s’intéresser aux fontaines et aux mosquées en tant que candidat, même s’il ne l’a pas encore annoncé. Il faut aussi noter qu’il ne cesse de s’attaquer à ses adversaires, les accusant de traitrise et les affublant de tous les noms d’oiseaux. Ce lexique qu’il dédie à ses opposants montre une vive tension alors qu’en politique il n’existe pas d’amis ou d’ennemis immuables (…) Attayar veut que cesse cette période plus que sombre mais par des moyens pacifiques et démocratiques dont l’échéance électorale », a déclaré Hichem Ajbouni.

Il a toutefois souligné qu’il s’agit aujourd’hui de savoir dans quelles conditions allaient se dérouler les élections. « Nous ne sommes pas dans un environnement propice à la tenue d’élections saines (…) Kaïs Saïed a dit clairement qu’il ne cédera pas le pouvoir à des personnes non-patriotes. Ce message est dangereux et signifie qu’il ne compte tenir des élections que s’il est assuré de sa victoire. Qui donne les certificats de patriotisme ? Comment définir cela ? (…) En ce moment, il n’est plus possible de déposer des recours (…) Nous avons droit à un État sans loi, on ne peut même pas parler de lois (…) On est en plein arbitraire dans la gestion de l’État. Comment être tranquille et se porter sereinement candidat à la présidentielle dans cet environnement où on fait régner la terreur ? (…) Si Kaïs Saïed était certain de sa popularité, il ne s’acharnerait pas autant sur l’opposition, il ne creuserait pas dans le passé mais il le fait car il n’a aucune réponse aux crises du présent », a ajouté Hichem Ajbouni.

 

 

 

M.B.Z

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page