Culture

«FANaux 2», à la Slimaniya : Diversité et créativité

[ad_1]

 

Cette année, sous le slogan «Quand tradition rime avec modernité», une vingtaine d’artistes de l’Association tunisienne des autodidactes plasticiens proposent une immersion dans un univers où les récits anciens se marient avec les techniques contemporaines.

L’écrin de la mythique Slimaniya, l’une des plus anciennes medersas (école coranique) au cœur de la médina de Tunis, invite, à travers l’éclat des couleurs et la danse des pinceaux, à plonger dans un monde où riment dans l’harmonie tradition et modernité.

Partageant les nuits animées de ce mois sacré, Slimaniya, ce lieu authentique, ouvrira ses portes du 23 au 30 mars pour accueillir la deuxième édition de son exposition «FANaux 2», après une première expérience au mois de Ramadan 2023 consacrée au trio Latifa Jelassi, Mariem Kallel et Alya Khelifi, faisant naître le titre de l’exposition en arabe «Lamaa el fawanis» (Eclat de lanternes).

Cette année, sous le slogan «Quand tradition rime avec modernité», une vingtaine d’artistes de l’Association tunisienne des autodidactes plasticiens proposent une immersion dans un univers où les récits anciens se marient avec les techniques contemporaines, et où chaque coup de pinceau raconte une histoire d’hier et d’aujourd’hui. «FANaux 2, informe l’association, se veut bien plus qu’une exposition d’art, mais le début d’une tradition en devenir, un rendez-vous annuel où les âmes créatives se réunissent pour célébrer l’art dans toute sa diversité, et de tisser des liens sacrés en ce mois saint. Célébrant différents langages artistiques, l’exposition accompagnera le festival ramadanesque «Layali Slimaniya» dans son voyage musical pendant la seconde moitié du mois de Ramadan, et ce, du 26 mars au 1er avril 2024 mettant en lumière la diversité et la créativité avec pour cette 12e édition des airs de Fayrouz, de la musique tunisienne authentique, de la musique sacrée, El Hadhra de Kairouan, des chants soufis et la chanson engagée avec l’ensemble «El Bahdh el Mousiki» le 30 mars à l’occasion de la Journée de la terre «Yawm el Ardh», une date commémorative célébrée depuis le 30 mars 1976, et qui représente une occasion annuelle pour exprimer et réaffirmer l’attachement des Palestiniens et Palestiniennes au droit de retour à leur terre.

Sara Belghith

L’article «FANaux 2», à la Slimaniya : Diversité et créativité est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page