Sport

ESS-USM (2-4): L’USM s’offre le scalp de l’Etoile !

[ad_1]

Les gars du Ribat ont enfilé le bleu de chauffe à Sousse.

Play-off, 3e journée. Stade Olympique de Sousse. Temps couvert et partiellement pluvieux. Pelouse passable. Public nombreux. ESS-USM (2-4). Buts d’Ousmane Ouattara (38’), Zied Aloui (40’), Ben Ayada (58’), Raki Aouani (66’), Youssef Abdelli (71’) et Roger Aholou (75’). Arbitrage de Walid Jeridi assisté par Faouzi Jeridi et Hassen Abdelaal. Quatrième arbitre : Oussama Razgallah. Commissaire du match : Riadh Herzi. Arbitre VAR : Amir Ayadi. Assistant VAR : Yamen Melloulchi. Avertissements : Roger Ouarou et Hamza Jelassi. Expulsions de Yassine Amri à la 35’, Roger Aholou (75’) et Youssef Oumarou (90’).

ESS : Ali Jmal, Saddam Ben Aziza, Mohamed Amine Kechiche (Oussama Abid), Abderazak Bouazra, Houcine Ben Ayada, Youssef Laaouafi (Zineddine Boutmene), Jacques Mbé, Moatez Zaddem, Yassine Amri, Iheb Msakni (Raki Aouani), Mohamed Dhaoui.

USM : Bechir Ben Said, Hichem Baccar, Osmane Ouattara, Mohamed Saghraoui, Amor Bouraoui, Hamza Jelassi, Roger Aholou, Youssef Omarou, Zied Aloui, Haikel Chikhaoui, Youssef Abdelli.

Le troisième volet du play-off devait nous proposer hier un Classico qui puisse intercepter la lumière et faire de l’ombre au match vedette de la journée entre le CA et l’EST prévu cet après-midi. Duel à distance oblige pour la course au titre, en attendant les confrontations directes avec les meneurs, l’Etoile savait, en connaissance de cause, que seule la victoire était envisagée face à l’USM, en espérant par la suite un concours de circonstances profitable, un destin favorable, et ce, après avoir laissé filer deux points contre le CSS lors de la seconde ronde. Il manquait cependant encore aux gars du Ribat, avant l’explication d’hier, un statut à affirmer, à défaut de l’avoir consolidé, surtout après la sortie de route face au tenant, juste après la victoire méritée contre le CA. Les premières mèches du match sont allumées par les Bleus. 3’, première alerte usémiste sur coup franc enveloppé par Oumarou et détourné par Jmal, présent au second poteau. 6’, hésitation défensive étoilée non exploitée par Aloui. Par la suite, durant dix minutes, le temps d’un tour de chauffe, les deux équipes s’observent avant de passer la vitesse supérieure. 14’, l’Etoile avance son bloc et menace par Laouafi qui décoche un tir violent des 20 mètres détourné par Ben Said. 15’, l’ESS pousse et presse. Anis Amri, à son tour, ajuste sa frappe mais Ben Said veille au grain. Rien à signaler après cela, jusqu’à la demi-heure de jeu où l’arbitre brandit le carton rouge au nez de Amri pour jeu dangereux. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, la minute qui suit Osmane Ouattara ouvre la marque en faveur de l’USM. Pas le temps de reprendre ses esprits et voilà que l’USM double la mise, à la 40’, par Aloui suite à un centre à ras de terre et dans le paquet de Hamza Jelassi. L’USM savoure, l’Etoile constate, puis les 22 acteurs regagnent les vestiaires. De retour de pause, nantie de deux buts d’avance, l’USM évolue de manière décontractée alors que l’ESS se précipite. 51’, Abid alerte d’une frappe cadrée Ben Said qui intercepte le cuir. 58’, l’Etoile s’active et obtient un penalty consécutif à une faute de main dans la surface. Ben Ayada s’avance et trompe Ben Said. On entame le dernier quart d’heure du match et l’Etoile pousse à nouveau, le temps pour le jeune Raki Aouani de marquer de la tête suite à une déviation de Zaddem 66’. Sitôt incorporé, sitôt buteur. Coaching payant de Lassaad Jarda qui venait tout juste de lancer Aouani. Désormais débridé et radicalement orienté vers l’offensive de part et d’autre, le match s’emballe et le danger guette les défenses des deux équipes. 71’, l’USM reprend l’avantage par Youssef Abdelli qui profite d’un « cadeau » de Ben Ayada. Tout est à refaire pour l’Etoile et on n’en restera pas là, puisque Roger Aholou, de la tête, va enfoncer le clou en faveur des Monastiriens qui ont vraisemblablement enfilé le bleu de chauffe à Sousse. Et au passage, Aholou écope d’un carton rouge. Les cartons pleuvent par la suite et l’arbitre sort cette fois-ci Youssef Omarou après Roger Aholou. Décidément, ce match nous tiendra en haleine jusqu’au bout. 95’, l’ESS obtient un second penalty, annulé par l’arbitre après la consultation de la VAR. On en restera là pour ce grand format au vrai sens du terme.

L’article ESS-USM (2-4): L’USM s’offre le scalp de l’Etoile ! est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page