Sport

Cérémonie d’ouverture du mondial des clubs : Ancestrale et moderne !

[ad_1]
La cérémonie d’ouverture du Mondial des clubs, qui a d’abord rendu hommage à Ibn Battuta, a dressé un portrait d’un Maroc attaché, certes, à  ses traditions, mais porté aussi vers l’avenir. Un Maroc qui vit encore au rythme de la performance de son team national au Mondial qatari.

Jeu de lumière, chorégraphies, chants et images établissant un trait d’union entre le passé marqué par les danses folkloriques et le présent d’un Maroc qui se veut moderne et tourné vers le futur : la cérémonie d’ouverture, qui n’a pas nécessité de moyens gigantesques et qui n’a duré qu’une vingtaine de minutes, a su emporter le public dans un voyage dans le temps au rythme d’une musique envoûtante.

Et pour chavirer les cœurs, rien ne vaut une entrée en matière haute en couleur. D’abord, avec un jeu de lumière au rythme d’une musique dansante. Puis, un joli hommage au personnage historique cher à la ville de Tanger, l’explorateur Ibn Battuta.

Parmi les moments forts du spectacle, on retiendra les danses folkloriques très rythmées qui ont envoûté le public présent, l’emmenant dans un voyage fascinant à travers les différentes régions du pays. Le Maroc est un pays à la culture diversifiée et il tient à le montrer.

Mondial : la passion est toujours vive

Il a suffi qu’il fasse une courte apparition, dire deux petits mots, pour que le public s’enflamme. La montée en scène du sélectionneur national Walid Regragui, courte soit-elle, a monté l’adrénaline des supporters. Le retour en images sur les scènes de liesse du public marocain, en réaction aux performances des Lions de l’Atlas au mondial qatari, a fait ressurgir une passion aussi vive.

Bref, une cérémonie au rythme léger,mais riche en musique et en images, mettant en valeur la richesse de la culture marocaine, mais aussi l’hospitalité et l’architecture d’un pays désormais tourné vers le futur.

Le Maroc, qui se porte candidat pour l’organisation de la CAN 2025, a fait un saut qualitatif en termes d’infrastructure, sportive notamment. La performance de son équipe nationale à la dernière Coupe du monde lui sert aujourd’hui de vitrine. La cérémonie d’ouverture du Mondialito était l’occasion de passer le message : Le Maroc est déjà fin prêt pour accueillir dans deux ans la Coupe d’Afrique des nations.  Enfin, il est à noter qu’un hommage posthume a été rendu au roi Pelé.

L’article Cérémonie d’ouverture du mondial des clubs : Ancestrale et moderne ! est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page