Sport

CA : En quête de rédemption

[ad_1]

 

La libération par la victoire à Sfax pour un Club Africain qui cherche à se faire pardonner.

Le football est décidément cruel avec cette route en coupe de la CAF qui s’est arrêtée sec dimanche dernier. Tenu en échec et surtout éliminé aux portes du grand huit, le CA devra non seulement encaisser, mais surtout vite digérer avec ce match d’ouverture de play-off qui se profile cet après-midi à Sfax. A présent donc, pas de place aux émotions et nul besoin de parler de délai de décence à consommer! Ce faisant, outre ce qui se murmure depuis le coup du sort de dimanche et les condamnations unanimes des fans qui n’en reviennent pas encore, dans sa quête du rebond, le CA sait qu’il doit frapper un grand coup au Taïeb Mhiri s’il veut rétablir le contact avec les fans, et par là même enclencher la dynamique de la réconciliation.

Sur ce, en football, on dit souvent que «les absents ont toujours tort», même si le forfait intervient pour blessure. Là, toujours en marge du «black sunday», l’on parle forcément des Bedoui, Omrani, Taoues et Hamrouni( même si honnêtement ce quatuor ne pèse pas lourd), vu leur impact passé sur le jeu du CA.

Quid à présent du onze pressenti face au CSS ? Farhati mérite une chance dans les bois et Moez Hassen a besoin de souffler. Dans l’axe, par contre, même si ce n’est pas le «mur de Berlin», la paire Skander Laâbidi-Cherifi serait reconduite, alors que sur les flancs, si la titularisation de Zaâlouni est actée à droite, sur le côté opposé, c’est la grande interrogation. Bicoro sera probablement reconduit,  faute de mieux. Plus haut à présent, dans l’optique du maintien d’un plan en 4-3-3, Khélil est incontournable, mais il serait plutôt associé à Ben Yahia qui a quelque peu rééquilibré l’influence du milieu sur le jeu, après son incorporation. Néanmoins, la titularisation de Wissem Ben Yahia ne réduira pas Chiheb Laâbidi à un rôle de réserviste. Loin de là même car ce dernier a les qualités pour occuper le poste de play-maker et non pas de sentinelle. Bref, Chiheb Laâbidi servirait de rampe de lancement pour Srarfi, Meziani et la pointe Eduwo, alors que dans le même temps, toujours aux avant-postes, selon la tournure des événements, Zouheir Dhaouadi et Rached Arfaoui, pour ne citer que ceux-là, sont prêts à apporter leur soutien, une fois sollicités. Aujourd’hui, si l’échec du CA en C3 est vécu comme un tremblement de terre au sein du microcosme clubiste, le rendement de l’équipe à Sfax sera davantage scruté de près, histoire de voir de visu si le CA a vraiment le niveau ou s’il fait juste illusion jusque-là !

L’article CA : En quête de rédemption est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page