National

Abderraouf Salah : la dégradation des services de la Transtu résulte d'un manque de moyens

[ad_1]

Abderraouf Salah : la dgradation des services de la Transtu rsulte d’un manque de moyens

 

Le PDG de la Société des Transports de Tunis (Transtu), Abderraouf Salah a mis l’accent sur l’importance du secteur des transports. « Nous devons faire preuve de franchise… Nous devons répondre à la forte demande des citoyens… Mais, face au manque flagrant au niveau des ressources de l’entreprise, nous nous sommes retrouvés dans l’obligation de prendre des mesures urgentes », a-t-il dit.

Intervenant le 21 mars 2024 durant « Youm Said » de Nabila Abid sur la Radio Nationale, Abderraouf Salah a affirmé que la croissance démographique a contribué à la hausse de la demande dans le secteur des transports. Parallèlement à cela, la Transtu s’est retrouvée dans l’impossibilité de répondre à cette demande. Ceci a fait en sorte que le temps d’attente atteigne une heure, voire plus dans certains cas.

« Le prolongement des délais d’attente conduit à une hausse continue de la demande… Tout le monde veut emprunter le même bus… C’est ce qui fait que les portes du bus restent ouvertes… Il s’agit d’une infraction aux mesures sécuritaires et ceci peut conduire à des accidents… La société se retrouve face à des pertes… Le citoyen a le droit de se plaindre, mais en même temps la société enregistre des pertes en raison du non-paiement du titre de transport… Nous sommes parvenus à cette situation en raison du manque d’équipement, de l’insatisfaction du citoyen et de la gestion du trafic durant les heures de pointe », a-t-il ajouté.

Revenant sur l’acquisition de bus d’occasion, Abderraouf Salah a assuré que ces mesures ont permis de couvrir une partie de la demande. Mais, il a expliqué que la Transtu avait besoin de renforcer sa flotte, de s’approvisionner en pièces de rechange et d’assurer l’entretien des équipements. Ceci a besoin d’être fait de façon continue. Le PDG de la Transtu a affirmé que l’entreprise envisageait d’acquérir de nouveaux bus.

« Il faut assurer un contrôle sur toutes les lignes, non pas seulement dans le but d’améliorer les revenus de l’entreprise, mais aussi afin d’éviter tout dépassement tel que le blocage des portes… Le citoyen a le droit au transport. Néanmoins, il faut respecter les conditions de sécurité et améliorer la qualité du service… Nous n’allons pas nier la dégradation du parc… Afin d’assurer un métro toutes les dix minutes, nous devons avoir un parc comportant soixante wagons… Actuellement, nous disposons de quarante wagons », a-t-il poursuivi.

 

 

S.G

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page