National

Abdelaziz Essid poursuivi par Leila Jaffel

[ad_1]

 

Le comité de défense de l’avocat Abdelaziz Essid, a rendu public un communiqué, dimanche 24 mars 2024, annonçant que l’avocat comparaît devant la chambre correctionnelle au Tribunal de première instance de Tunis, le mercredi 27 mars 2024, pour attribution de faits irréels à un fonctionnaire public et atteinte à autrui à travers les réseaux de télécommunication, suite à une plainte déposée contre lui par la ministre de la Justice [Leila Jaffel].

 

Le comité de défense appelle tous les avocats à être présents en masse au procès pour défendre le barreau et pour exprimer leur refus des procès vindicatifs et des affaires fabriquées.  Il considère que ce procès piétine le décret-loi portant organisation de la profession d’avocat et annule l’article 47 de ce même décret. 

Le comité de défense estime que ce procès consacre tout ce qui a été dénoncé à travers le communiqué de l’ordre national des avocats publié le 20 mars 2024, en rapport avec la prolifération des répressions contre les avocats lors de l’exercice de leur fonction et les tentatives de saper l’indépendance du barreau tunisien. 

Dans un communiqué rendu public le 21 mars, l’Ordre national des avocats avait dénoncé les poursuites judiciaires récurrentes et successives qui ont ciblé les avocats, les journalistes, les syndicalistes et les militants des droits de l’Homme ainsi que les pressions exercées sur les avocats dans l’exercice de leur métier.

L’Ordre a évoqué les pressions subies par les avocats de la défense dans l’exercice de leurs fonctions principalement devant les brigades sécuritaires et l’administration pénitentiaire. Il a ensuite condamné le laxisme dont fait preuve l’exécutif concernant les projets de réforme du secteur et l’adoption de lois et de décisions qui nuisent, à l’inverse, aux avocats, citant l’exemple du projet de loi réglementant la profession des huissiers notaires.

S.H

 

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page