National

Un élève de six ans crève l'oeil de son camarade en classe

[ad_1]

 

La mère d’un élève de six ans a indiqué, lors de son intervention, mardi 27 février 2024, à l’émission “Ahla Sbeh” au micro de Jihen Miled sur Mosaïque Fm, que son fils a été agressé par son camarade en classe et lui a crevé l’œil avec une paire de ciseaux. 

La mère du petit garçon a indiqué que son fils avait dû subir une opération chirurgicale suite à cette blessure. « L’opération a duré plusieurs heures, mais les médecins m’ont, tout de même, dit que mon fils a perdu la vue », a affirmé la mère.

 

En larmes, la jeune femme, résidant au gouvernorat de Sfax, a assuré : “l’incident s’est produit en classe lorsque la maîtresse est sortie faire des photocopies. Le directeur de l’école m’avait appelé pour me dire que mon fils a été blessé au niveau de l’œil avec un stylo. A mon arrivée, j’ai trouvé mon fils dans un état pitoyable. Il avait du sang partout et un mouchoir à l’oeil. Le directeur avait essayé de me rassurer en minimisant les faits et il ne m’avait appelé qu’après une heure de l’incident”, affirme-t-elle. 

 

Elle a poursuivi en indiquant : “j’ai emmené mon fils toute seule dans une clinique privée. Le médecin m’a fait savoir que la blessure était grave et qu’elle ne pouvait être causée par un stylo. Ce n’est que plus tard que les autres parents m’ont dit que le camarade de mon fils l’avait blessé avec des ciseaux et non un simple stylo ».

 

La vague de violence, parmi les enfants, prend de plus en plus d’ampleur.  Un autre jeune garçon de quinze ans a été arrêté, mardi 27 février 2024, au gouvernorat de La Manouba pour avoir volé 120 mille dinars chez son père. L’enfant a caché l’argent dans un endroit secret. Cependant, un adulte en train de ramasser les bouteilles en plastique l’avait surpris. Il l’avait agressé et lui avait pris l’argent. Les unités sécuritaires avait réussi à arrêter l’adulte et le jeune garçon. 

 

S.H

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page