National

Tunisie – Liste des produits dont les prix ont enregistré une hausse à deux chiffres en février 2024

[ad_1]

Tunisie – Liste des produits dont les prix ont enregistr une hausse deux chiffres en fvrier 2024

 

L’inflation poursuit sa tendance baissière en février 2024, pour se situer à 7,5% contre 7,8% en janvier 2024 et 8,1% au mois de décembre 2023, selon les dernières statistiques publiées par l’Institut national de la Statistique (INS).

 

 

Mais concrètement, les hausses de prix de certains produits sont exorbitantes. Et il y a cinq denrées dont l’inflation a été supérieure à 15% en un an. Il s’agit du café en poudre avec une hausse de plus de 35%, suivi par la viande d’agneau et de mouton avec une hausse de 22,5%, puis l’huile alimentaire avec une hausse de 21,8%.

Les sels et condiments ainsi que les légumes frais complètent le Top 5 de ces hausses au-dessus de 15% avec respectivement 18,5% et 15,2%.

Les prix de cinq autres denrées ont grimpé beaucoup plus vite que l’actuel taux de l’inflation. On dénombre, les prix de la viande bovine en hausse de 12,2%, ceux des poissons frais de 11,7%, des dérivés des céréales 9,4%, des chocolats et autres 9,3% et ceux des eaux minérales, boissons et jus 8,7%.

 

Pour leur part, les prix ont augmenté de 7% pour les légumineuses, 5,6% pour les fruits secs, 5% pour les fruits frais, 4,6% pour les volailles et 1,8% le lait et le fromage frais. Et ils sont carrément en baisse de 0,4% pour les œufs.

 

 

Au total, les prix de dix familles de produits ont augmenté plus vite que l’inflation enregistrée en février 2024 et sept ont enregistré une hausse à deux chiffres, alors que cet indice est déjà élevé. En général, on recommande que l’inflation ne dépasse pas les 3% dans un pays, ce qui stimule l’économie et préserve le pouvoir d’achat. Or, on est au-dessus de ce taux, ce qui explique les difficultés rencontrées par les Tunisiens et la baisse flagrante de leur pouvoir d’achat ces dernières années. Bonne nouvelle, l’inflation est depuis quelques mois dans une tendance baissière.

Mais, avec le financement direct du Trésor par la Banque centrale, les experts économiques ont mis en garde contre une possible hausse de l’inflation et un glissement du dinar.

 

I.N.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page