Economie tunisie

Tourisme : Le DMO Tunis-Carthage voit le jour

 

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mohamed Moez Belhassine, a donné mardi le coup d’envoi officiel du cinquième DMO (Destination Management Organisation) en Tunisie, celui de la ville de Tunis-Carthage. Une cérémonie a été organisée, à cet effet, au Palais Ennejma Ezzahra, en présence d’acteurs et de professionnels du secteur du tourisme.

Il s’agit du cinquième DMO en Tunisie. Ce concept de marketing territorial, qui vise à promouvoir les spécificités de chaque territoire et région en Tunisie en tant qu’atout touristique distinct, commence à faire des émules. En effet, le projet DMO Tunis Carthage s’inscrit dans le cadre du programme «Tounes Wijhetouna», une initiative financée par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement (BMZ) et par l’Union européenne et mise en œuvre conjointement par le ministère du Tourisme et de l’agence de coopération allemande GIZ. C’est un modèle de gouvernance qui réunit les acteurs du tourisme de la destination, publics et privés, et qui a pour objectif de mutualiser les expertises et de mettre en place une stratégie de promotion efficace et cohérente.

Un moyen de promouvoir les régions

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mohamed Moez Belhassine, a affirmé, à cet égard, que cet événement marque une étape cruciale de l’engagement des autorités à promouvoir la région de Tunis-Carthage en tant que destination touristique de premier choix, alliant richesse culturelle, patrimoine historique et modernité. Il a rappelé que la dynamique territoriale figure comme un pilier de la stratégie du développement du tourisme durable à l’horizon 2035.

«Notre vision 2035 est claire. Faciliter le dialogue et les partenariats publics privés à l’échelle des destinations en vue de décentraliser leur planification, développement, gestion et marketing. Nous sommes déterminés à développer les régions tunisiennes de manière responsable, en préservant notre environnement et notre culture pour les générations futures», a-t-il précisé. Soulignant l’importance qu’accorde le ministère à cette approche de marketing territorial, il a affirmé que le département s’engage à soutenir toutes les initiatives visant à renforcer la compétitivité des destinations touristiques nationales. «Je suis convaincu qu’à travers des stratégies de marketing territoriales innovantes et adaptées, nous pouvons véritablement transformer nos régions en destinations incontournables, tout en préservant leur identité et leur patrimoine», a-t-il poursuivi. Il a, en outre, indiqué que le ministère du Tourisme s’engage à offrir l’appui nécessaire à l’approche DMO, notamment à travers les commissariats régionaux au tourisme et les projets de coopération internationale, mis en place par le ministère et l’Office national du tourisme tunisien, expliquant que les DMO bénéficient également du soutien des municipalités et d’autres intervenants publics, dans le secteur touristique et culturel.

Des projets en cours

Selon Skander Mestiri, membre fondateur du DMO Tunis-Carthage, le projet a démarré il y a deux ans. Le travail des membres fondateurs a porté aujourd’hui ses fruits avec le lancement officiel du DMO, une structure désormais sur pied. Mestiri a ajouté que le concept du DMO est aujourd’hui important car il est du ressort des destinations de créer elles-mêmes leur propre image et améliorer leur attractivité. «Ce n’est plus de la communication institutionnelle qui vient d’en haut et qui est très large, surtout que Tunis-Carthage n’est pas Hammamet, Djerba n’est pas Tozeur et Tozeur n’est pas Dhaher. Chacun doit communiquer seul via ses réseaux sociaux, son site internet, ses propres réseaux de distribution ainsi que ses propres actions avec la presse internationale et locale», a-t-il expliqué dans une déclaration à La Presse.

Ce DMO, qui vient de naître et qui en est à ses premiers balbutiements, est promis à un bel avenir. Désormais, ses membres se sont retroussé les manches et ont démarré les premiers projets : un site internet pensé en storytelling qui va permettre de raconter l’histoire de Tunis-Carthage et une application pour les voyageurs qui est en cours de construction.

Le DMO réfléchit également à être présent à l’aéroport de Tunis-Carthage sur des bornes interactives dans lesquelles les voyageurs pourront accéder aux prestataires de services ainsi qu’aux membres du DMO. «Au-delà de ces projets, la première grande priorité du DMO Tunis-Carthage est le recrutement des membres. Il faut qu’on prenne notre bâton de pèlerin et qu’on s’adresse à chaque hôtelier, restaurateur, artisan, société sportive, société événementielle… pour pouvoir recruter, créer cette dynamique et, demain, développer des projets avec des institutionnels», a affirmé Mestiri. Comment voit-il le DMO dans 10 ans ? «Un organisme autonome ayant fait de Tunis-Carthage l’une des trois destinations du centre de la Méditerranée», a-t-il répondu.

Soulignant que Tunis-Carthage est une ville unique qui recèle des sites historiques importants, José Froehling a, en somme, rappelé que les DMO peuvent jouer un rôle déterminant dans la planification et la mise en œuvre des mesures en faveur du développement durable du secteur touristique et de la destination. Il a indiqué que la création du DMO Tunis-Carthage marque, en effet, le début d’une phase importante pour le développement du tourisme dans cette ville. Il a ajouté qu’en tant qu’organisme nouvellement créé, le DMO serait confronté à des difficultés qui peuvent être, cependant, dépassées grâce au soutien et à l’appui des acteurs actifs de tout l’écosystème. Il a précisé que le soutien du ministère du Tourisme et l’intégration du concept du DMO dans sa stratégie représentent un signe clair de l’importance de ces orientations pour le développement durable de la Tunisie.

L’article Tourisme : Le DMO Tunis-Carthage voit le jour est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page