National

Ridha Mami présente le nouvel ouvrage « Cartago : Territorio Literario »

[ad_1]

 

C’est au Palais du Baron d’Erlanger que le professeur universitaire, chercheur, traducteur et hispanisant tunisien, Ridha Mami, a présenté au public l’œuvre littéraire collective : « Cartago : Territorio Literario » (Carthage : terre littéraire). Un nouvel ouvrage qui vient s’ajouter à l’actif de cet enseignant en langue et littérature espagnoles à l’Université de La Manouba et président-fondateur de l’Association tunisienne des diplômés en langue et littérature espagnoles.

Le lancement du livre a été organisé dans la soirée de mercredi 6 mars 2024 par la Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de la Manouba et l’Association tunisienne des hispanisants (ATH), en présence de l’universitaire et homme de lettres Abdelaziz Kacem, de l’ambassadeur d’Argentine José María Arbilla et du président du Groupe de rédaction de Sial Pigmalión, Basilio López Cañada. 

 

« Cartago : Territorio Literario » est un recueil composé de 33 écrits d’académiciens, poètes, historiens et écrivains originaires de onze pays différents, mais tous animés par leur amour pour Carthage ; source de leur inspiration, a indiqué Dr Ridha Mami dans son allocution. « Ce livre sera une fenêtre, par laquelle, les lecteurs pourront s’enquérir de cette interaction culturelle qui renferme dans ses plis et replis une dimension humaniste profonde qui transcende l’Histoire et la Géographie », a-t-il avancé.

Co-écrit par Dhouha Abid, Justo Bolekia Boleká, Leila Boukraa, Cecilia Castro Lee, María Pilar Cavero Montori, Helena Cosano, Marisol Esteban Repiso, Adam Fethi, María Antonia García de León, Francisco Gutiérrez Carbajo, Laura Hernández Muñoz, Abdelaziz Kacem, José Luis López Amigo , José Manuel Lucía Megías, Eliana Maldonado Cano, Ridha Mami, José Luis Marín Aranda, María Socorro Mármol Brís, Fabio Martínez, Gloria Nistal, José María Paz Gago, Pilar Pedraza Pérez del Castillo, Adelaida Porras-Medrano, Juan Manuel Riesgo, Basilio Rodríguez Cañada, Aldo Ruffinatto, Raja Samet, Nery Santos Gómez, Asma Souissi, Amarú Vanegas, Carlos Vásquez-Zawadzki, Nanci María Vilalta, « Cartago : Territorio Literario », est une ode à Carthage, cette ancienne cité punique qui s’est démarquée, pendant des millénaires, par un vaste brassage culturel.

Préfacé par l’ambassadrice de Tunisie en Espagne, Mme Fatma Omrani Chargui, le livre retrace, dans ces trois chapitres, des fragments de l’histoire de la ville à travers des critiques, des œuvres théâtrales, des fictions et des poèmes sur Carthage, la reine Didon ou encore Hannibal et autres personnages qui ont marqué l’époque, redonnant ainsi vie à cette cité qui bien que vaincue par Rome a fini par avoir, culturellement, le dessus, comme l’a indiqué l’écrivain Abdelaziz Kacem dans sa présentation du livre.  

« Cartago : Territorio Literario » est, comme l’a affirmé la maison d’édition : « un exercice de création partagée, dans le seul but de littérariser l’histoire, de personnifier les mythes ou de recréer l’image de la cité-état qui a su s’étendre et contrôler le commerce méditerranéen, un creuset de peuples et de cultures, qui nous est présenté dans cette œuvre comme quelque chose de plus qu’une destination touristique suggestive ou qu’un site archéologique important, encore à explorer ».

Il offre « des lectures multiples et inédites d’un même contexte géographique transformé en toile de fond et en thème littéraire : la ville antique, historique et emblématique de Carthage, fondée par la princesse phénicienne Élisa Didon à la fin du IXe siècle avant J.-C., l’une des grandes métropoles du monde. L’une des grandes métropoles de la Méditerranée, punique, romaine et byzantine, qui méritait d’être inscrite au patrimoine mondial de l’humanité ». 

 

N.J 

 

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page