National

Reportage Spécial : Les Chinois musulmans de Pékin célèbrent Ramadan dans la diversité et la solidarité

[ad_1]

 

De notre envoyée spéciale à Pékin, Meriem KHDIMALLAH

Pékin, la capitale de la Chine, est une ville où les contrastes entre modernité et tradition sont particulièrement saisissants. C’est également un endroit où la diversité culturelle se manifeste à travers les pratiques religieuses de ses habitants. Pendant le mois sacré de Ramadan, cette diversité se reflète magnifiquement au sein de la communauté musulmane de Pékin, où la pratique religieuse est empreinte de piété, de solidarité et de tradition.

Chaque année, alors que le croissant de lune marque le début du Ramadan, la vie à Pékin prend une teinte particulière. Pour la communauté musulmane, qui réside dans cette métropole dynamique et compte 249.223 membres, Ramadan est bien plus qu’un simple mois de jeûne : c’est un moment de piété, de communion et de solidarité.

Au cœur de cette expérience spirituelle se trouve La Mosquée de Nandouya, l’une des mosquées où les musulmans se rassemblent chaque soir pour les Tarawih, prière dirigée par des imams chinois formés à l’Institut islamique de Pékin, établi depuis 1955 sous l’égide de l’Association islamique de Chine. Construite en 1879, cette mosquée, d’une superficie de 1.600 mètres carrés et pouvant accueillir jusqu’à 200 fidèles, incarne l’histoire de l’islam en Chine et accueille des fidèles de toutes origines. Hommes et femmes se recueillent dans des espaces distincts, célébrant ainsi la diversité au sein de la foi musulmane.

Observance rigoureuse des principes islamiques

Pendant le mois de Ramadan, les Chinois musulmans de Pékin observent scrupuleusement les principes de l’Islam. Du lever au coucher du soleil (pour le premier jour : de 04:56, heure locale, jusqu’au soir à 18:19), ils s’abstiennent de manger, de boire et de fumer. La rupture du jeûne est un moment particulièrement sacré, où des dattes et de l’eau fraîche sont offertes généreusement à tous les fidèles, rappelant ainsi les traditions prophétiques et renforçant les liens de fraternité au sein de la communauté.

Malgré les longues heures de jeûne, la communauté musulmane chinoise trouve réconfort et solidarité dans ce mois béni, partageant des moments de joie et de spiritualité dans les mosquées de la ville qui servent également de lieu de rassemblement socio-culturel.

Le Ramadan à Pékin est également un mois de générosité et de solidarité. Les musulmans de Pékin sont connus pour leur engagement envers les principes de l’Islam, notamment la tolérance et l’entraide. Des repas collectifs sont organisés, réunissant les membres de la communauté autour de tables dressées pour l’Iftar, le repas de rupture du jeûne. Ces moments de convivialité offrent une occasion unique de partager des histoires, des rires et des prières, renforçant ainsi les liens familiaux et communautaires.

Mais Ramadan à Pékin ne se résume pas seulement à l’accomplissement des rituels religieux. C’est aussi un mois de générosité et de solidarité. Les musulmans de Pékin sont connus pour leur engagement envers les principes de l’Islam, notamment la tolérance et l’entraide. Pendant ce mois saint, les actes de charité et les actions bénévoles se multiplient, témoignant de l’esprit de partage et de compassion qui anime cette communauté.

Après la prière des Tarawih, chacun retourne à ses occupations quotidiennes, mais l’esprit de solidarité et de piété reste présent dans chaque geste et chaque interaction. Les Chinois musulmans de Pékin incarnent ainsi une dynamique de vie où la foi, la tradition et la modernité se conjuguent harmonieusement.

Les musulmans expatriés s’unissent à la communauté chinoise

La remarquable communauté musulmane de Pékin se distingue par son respect inébranlable des principes de l’Islam, en particulier la tolérance et la solidarité. Dans cette ville cosmopolite où se rencontrent différentes cultures et croyances, la mosquée devient un lieu de dialogue et de réconciliation, célébrant les différences et surmontant les divisions par une foi commune.

Les musulmans expatriés se rallient à la petite communauté musulmane de Chine pour immerger pleinement dans l’atmosphère spirituelle de ce mois sacré. Ils se réunissent particulièrement le soir dans les mosquées pour participer à la prière des Tarawih.

Par ailleurs, dans certaines ambassades des pays musulmans, des iftars sont organisés pendant le Ramadan, offrant une occasion unique de célébrer la diversité culturelle et de renforcer les liens entre les différentes communautés musulmanes de Pékin.

À titre d’exemple, pour la communauté tunisienne ou soudanaise en Chine, dont le nombre a significativement augmenté ces dernières années, elle s’engage pleinement à perpétuer les traditions et les coutumes profondément enracinées dans leur patrimoine. Cela se manifeste notamment à travers l’organisation d’iftars collectifs dans le cadre d’actions de solidarité et de bienfaisance.

Dans une déclaration à La Presse, Ali Mohamed, un étudiant tunisien poursuivant ses études supérieures à Pékin, exprime sa nostalgie pour son pays avec l’arrivée de Ramadan, évoquant avec émotion les souvenirs joyeux partagés en famille qui lui manquent cruellement.

Malgré l’absence d’une ambiance authentiquement ramadanesque en Chine, pays où la communauté musulmane est une minorité, Mohamed exprime sa gratitude envers le mois sacré, soulignant l’importance des iftars collectifs organisés pour créer une atmosphère chaleureuse et réconfortante, empreinte de spiritualité et de solidarité. Ces rencontres accueillent également chaleureusement les musulmans de diverses nationalités, offrant des moments de convivialité, d’échange et de joie au cours des banquets ramadanesques.

Le Ramadan à Pékin va au-delà du simple jeûne ; c’est un temps pour penser, prier et partager. Les musulmans, chinois ou étrangers, se rassemblent dans un esprit de fraternité et de dévotion. Dans cette ville pleine de vie, Ramadan n’est pas limité par les frontières, il unit les croyants dans un esprit de paix et d’amour.

C’est aussi un moment où la foi, la tolérance et la solidarité s’épanouissent au sein d’une communauté musulmane dynamique et diversifiée. Que ce soit à travers les prières dans les mosquées, les repas partagés en famille ou les actions de bienfaisance, Ramadan à Pékin est une célébration de la foi, de la générosité et de l’unité, rappelant à tous l’essence même de l’Islam.

L’article Reportage Spécial : Les Chinois musulmans de Pékin célèbrent Ramadan dans la diversité et la solidarité est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page