International

Pérou: le Parlement refuse toujours d'avancer les élections

[ad_1]

Le Parlement péruvien a rejeté, hier jeudi 2 février, une nouvelle proposition visant à avancer les élections à la fin de cette année, et qui prévoyait aussi la tenue d’un référendum sur une assemblée constituante, dans l’espoir de calmer l’actuelle vague de manifestations. Le projet de loi, présenté par le parti de gauche Peru Libre, a été rejeté par 75 députés, tandis que 48 ont voté pour et deux se sont abstenus. Suite à ce quatrième rejet, le parlementaire Jaime Quito, auteur de la proposition, a déclaré que «le Congrès doit fermer. Ce qui va se passer, c’est que Dina Boluarte devra démissionner.»

Cette demande a été répétée par les manifestants, qui sont à nouveau descendus dans les rues de la capitale Lima jeudi. Ces manifestants réclament la démission de la présidente Dina Boluarte, mais également la dissolution du Parlement, largement discrédité dans l’opinion publique, des élections générales et une Assemblée constituante. Mercredi, le Congrès avait déjà rejeté un projet de loi visant à avancer ce scrutin prévu en avril 2024. La présidence avait regretté cette décision et avait «immédiatement» présenté une autre initiative visant à organiser des élections en octobre de cette année.

(AFP)

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page