National

Olfa Hamdi : la politique de Kaïs Saïed ne réalisera pas une relance économique


 

L’ancienne PDG de Tunisair, Olfa Hamdi, a affirmé que son parti la Troisième République était l’une des plus grandes structures politiques existantes actuellement en Tunisie.

Invitée le 22 mars 2022 par Zouheïr El Jiss sur les ondes de la radio Jawhara FM, Olfa Hamdi a affirmé que la politique du président de la République ne permettait pas de réaliser une relance économique.

Elle a expliqué que son parti avait adressé un courrier officiel à la cheffe du gouvernement au sujet des augmentations pour les employés des caisses sociales. Elle s’est, également, interrogée sur les orientations et le programme présenté au Fonds monétaire international.

« Je n’ai cru en aucun parti politique dans le passé. C’est pour cela que j’ai créé mon propre parti… La politique est devenue un obstacle… Notre parti est prêt à collaborer avec tout élu à condition qu’il reconnaisse la Révolution de 2011 », a-t-elle déclaré.

Olfa Hamdi a, également, affirmé qu’elle était titulaire de la nationalité américaine et qu’elle possédait un passeport américain puisqu’elle travaillait sur des grands projets dans le secteur des énergies.

Elle a réaffirmé que les dirigeants de l’UGTT ne jouaient pas leur rôle patriotique et qu’elle avait été renvoyée pour avoir refusé d’être à la botte de Noureddine Taboubi.

 

Par ailleurs, Olfa Hamdi a expliqué qu’on lui avait proposé le poste de ministre des Affaires étrangères au sein du gouvernement Jemli. Elle avait demandé un entretien avec le président avant d’accepter l’offre. Elle n’a pas reçu de réponse par rapport à cela et c’est pour cela qu’elle avait refusé la proposition.

S.G

 

 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page