Economie tunisie

Nouveau découpage territorial | Développement régional : “Le nouveau découpage territorial vise à créer une dynamique économique dans chaque district”

[ad_1]

 

En créant  des liaisons entre les régions de l’Est et de l’Ouest, le nouveau découpage territorial vise à réduire les déséquilibres entre le littoral et l’intérieur du pays. Et cette nouvelle division du territoire ne sera pas sans effet sur la planification ainsi que sur les politiques de développement régional.

Le nouveau système de décentralisation de la prise de décision donnera une voix à toutes les régions qui devraient, désormais, participer au processus du développement régional sur un pied d’égalité. “Les collectivités locales joueront un rôle important dans la planification, l’élaboration des plans de développement et la proposition des projets”, a souligné, dans ce cadre,  le directeur général du développement régional, Samir Lazaâr, dans un entretien accordé à La Presse. En effet, grâce à ce nouveau découpage territorial, chaque district a désormais accès aux frontières maritimes et terrestres du pays. Les régions côtières devront jouer le rôle de locomotive de développement, tirant vers le haut les régions les moins développées. Ce nivellement par le haut est possible grâce à l’exploitation et la répartition des richesses au niveau de chaque district. “L’objectif derrière est de tirer avantage de la complémentarité qui existe entre les régions de chaque district”, a ajouté le responsable. Dans le domaine de la planification, l’ancienne division du territoire  revêtait une dimension exclusivement administrative.

Aujourd’hui, les citoyens peuvent, à travers les représentants élus, prendre part à la conception des plans de développement spécifiques à leurs régions. “La nouvelle constitution prévoit une planification par le bas. Les plans de développement devraient émaner des conseils locaux. Ces derniers proposent des projets qui seront approuvés, tout d’abord au niveau régional et, par la suite, au niveau de chaque district”, a-t-il précisé.

Une refonte des structures de la planification

Le directeur a ajouté que le ministère de l’Economie et de la Planification, procédera à la réalisation des études prospectives pour identifier les avantages comparatifs de chaque district et déterminer les moyens de les exploiter à même d’en faire bénéficier toutes les régions qui le composent. “Ainsi, le nouveau découpage territorial vise à créer une dynamique économique au niveau de chaque district”, a-t-il poursuivi. Cependant, pour concrétiser cette vision, de grands projets structurants doivent voir le jour. C’est pourquoi le département ministériel prévoit de construire des corridors économiques. Ainsi, il a entamé,  dans le cadre du plan triennal 2023-2025, l’élaboration de plusieurs études de projet relatives à la réalisation de routes transversales, à l’instar de la route nationale 15 qui relie  Gabès à Kasserine  passant par la région de Gafsa ou encore la route nationale connectant Gabès à Tozeur.  Le ministère travaille également sur le projet de réaménagement de la ligne ferroviaire reliant Sousse à Kasserine. “Ces routes nationales ouvrent des accès aux frontières maritimes et terrestres. Des activités économiques vont être également développées tout le long de ces autoroutes pour  contribuer à la dynamisation du tissu économique dans les zones riveraines”, a indiqué Lazaâr. Il a ajouté que le ministère va démarrer, incessamment, une étude qui va baliser la voie à la refonte des structures chargées du développement régional relevant du ministère de l’Economie, afin qu’elles répondent aux objectifs du nouveau découpage territorial.

Cette restructuration concerne les  trois offices de développement (du Nord-Ouest, du Sud et du Centre-Ouest) et le commissariat général au développement régional.

Pour financer et mettre en œuvre ces projets, les autorités vont recourir à des ressources diversifiées, notamment le financement public et la contribution du secteur privé, a ajouté le responsable. Aussi, l’Economie sociale et solidaire et les sociétés communautaires devront jouer un rôle important dans la concrétisation de cette vision. “La conception du plan quinquennal 2026-2030 sera complètement différente de celle des plans précédents. Elle tiendra compte des implications économiques et des objectifs du nouveau découpage territorial”, a-t-il conclu.

L’article Nouveau découpage territorial | Développement régional : “Le nouveau découpage territorial vise à créer une dynamique économique dans chaque district” est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page