National

Moez Hadidane commente la hausse des billets en circulation

[ad_1]

 

L’économiste et analyste financier Moez Hadidane a réagi, vendredi 1er mars 2024, au tollé en réaction aux chiffres publiés par la Banque centrale sur le fait que les billets et monnaies en circulation ont dépassé la barre des 21 milliards de dinars.

 

 

L’expert a expliqué, au micro de Manel Gharbi dans l’émission Expresso sur Express FM, que cette barre a été déjà dépassée depuis janvier 2024. Et d’expliquer qu’il est normal que la masse monétaire en circulation augmente lorsque le PIB en nominal augmente. Le hic, c’est que la croissance économie tunisienne n’a pas vraiment évolué en conséquence.

Donc, selon lui, le problème réside dans le déphasage entre le taux de croissance du PIB au prix courant et le taux de croissance de la masse monétaire et en particulier les billets et monnaies en circulation.

Et de préciser que le taux de croissance de la masse monétaire a augmenté annuellement de 6% à 7% depuis la révolution alors que le taux moyen de croissance du pays était aux alentours de 1% au cours de cette même période.

 

S’agissant de l’impact de cette évolution, M. Hadidane a expliqué que les répercussions ont déjà eu lieu, notamment sur l’inflation. Il faut aujourd’hui une harmonie et une cohérence entre la croissance économique du pays et le taux de croissance de la masse monétaire. Il a indiqué que la facilité de paiement accordée à l’État par l’autorité monétaire allait participer à augmenter davantage la masse monétaire en incohérence avec la croissance économique, ce qui impactera sûrement l’inflation.

 

I.N.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page