National

Lutte | Avenir sportif de Mornag : Un club à la dérive !

[ad_1]

 

Encadrant plus de 280 lutteurs filles et garçons, le club est en limite blocage, faute de moyens financiers.

La lutte, comme d’autres sports individuels, est un moyen pour une jeunesse défavorisée de fuir la délinquance et les tentations malveillantes. Et généralement, les sports de combats fleurissent dans les quartiers populaires là où il y a un potentiel juvénile considérable. L’Avenir Sportif de Mornag fait partie de ces clubs spécialisés implantés dans une zone populaire comme Mornag. Mohamed El Batini, entraîneur principal dans ce club, nous a contactés pour lancer un appel pour sauver «ce club qui passe par un moment critique qui risque de le faire disparaître», a-t-il dit avant d’expliquer : «Nous sommes un club qui milite pour encadrer plus de 280 licenciés, des benjamins jusqu’aux seniors. Un club qui a donné à la lutte tunisienne des athlètes de haut niveau à l’image de Khadijà Jelassi, qui joue pour la qualification aux JO, Mohamed Saâdaoui 4 fois champion d’Afrique, et Mokbel Sahli, champion d’Afrique et arabe cadet. Seulement, je peux vous assurer que, faute d’argent et de budget, notre club est au bord de la disparition. Le transport, les charges courantes, on le paye de nos poches, mais on n’y arrive plus. Notre salle est mal entretenue, alors qu’il y a une salle au centre de Mornag bâtie par la fédération, mais délabrée et délaissée. Je lance un appel de détresse et je demande de sauver 280 jeunes qui aiment la lutte et qui n’ont plus la possibilité de la pratiquer dans des conditions dignes. C’est leur unique passion. Nous avons besoin immédiatement de concours financier pour que le club fonctionne. J’ai eu un entretien avec le gouverneur de Ben Arous qui nous a écoutés et promis de débloquer au plus vite une subvention en faveur du club. En attendant, on espère que l’AS Mornag retrouvera plus d’intérêt pour jouer ses rôles sportif et social».

Le message est passé, on espère que ce club dépassera cette mauvaise passe. Il y a d’autres clubs de sports individuels, qui encadrent des jeunes soumis à toutes les dérives de délinquance, mais qui n’ont ni budgets, ni infrastructure, ni dirigeants pour se développer. Espérons que les  choses iront mieux !

L’article Lutte | Avenir sportif de Mornag : Un club à la dérive ! est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page