National

Les structures judiciaires répondent au ministère de la Justice

[ad_1]
La coordination des structures judiciaires a rendu public un communiqué, ce lundi 15 août 2022, pour répondre au bref communiqué du ministère de la Justice selon lequel les juges révoqués feraient l’objet de poursuites pénales.

 

Les structures judiciaires réunies se disent étonnées du communiqué du ministère de la Justice à la suite de la décision rendue par le Tribunal administratif pour suspendre l’exécution de la décision de révocation des magistrats prises par le président de la République. Elles rappellent que les jugements suspensifs du Tribunal administratif sont fermes et ne supportent aucun recours même en cassation, et qu’elles sont contraignantes.

 

La coordination des structures judiciaires a dénoncé la fabrication des dossiers et des poursuites par le ministère de la Justice a posteriori contre les juges révoquées, après avoir échoué à prouver les poursuites devant la justice administrative. Ainsi, elle a dénoncé l’attitude du ministère essayant d’échapper à l’exécution des jugements du Tribunal administratif et d’éliminer la solution judiciaire en essayant de faire perdurer la crise et l’éterniser en autorisant certaines directions régionales à changer les serrures des bureaux des juges révoqués.

 

Les structures judiciaires mettent en garde contre les répercussions du passage en force et de la non-application des jugements du Tribunal administratif estimant qu’il s’agit d’un abus de pouvoir grave. Elles appellent, donc, tous les juges à la vigilance et à la mobilisation pour toutes les formes de mobilisations qui s’imposeraient.

 

La coordination appelle le président de la République à mettre un terme à cette mascarade du ministère de la Justice, portant atteinte à l’image de la Tunisie, aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale. Elle l’invite à ordonner l’exécution des jugements du Tribunal administratif immédiatement et faire primer l’Etat de droit.

 

S.H

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page