National

Les pro-Saïed fêtent déjà la victoire


Plusieurs partisans du président de la République, Kaïs Saïed, ont commencé à célébrer leur victoire sur les réseaux sociaux avant la fermeture des centres de vote. Ils se sont exprimés au sujet de la Tunisie d’après le 25 juillet 2022. Ils ont évoqué la fin de la décennie noire et le début d’une nouvelle ère. Celle-ci coïnciderait avec la fin de Rached Ghannouchi, président du mouvement Ennahdha et de ses sous-fifres.

Une partie a même commencé à rêver du contrôle qu’ils auront sur les institutions de l’Etat et sur son administration. Évidemment, leurs projets portent essentiellement sur les nahdhaouis et les islamistes. Les pro-Saïed ont parlé d’un débarrassage de l’administration des affiliés au mouvement Ennahdha.

 

 

Riadh Jrad, connu pour son soutien inconditionnel à Kaïs Saïed, avait même considéré que les islamistes seraient démasqués en raison de l’absence d’encre sur leurs mains, en référence au boycott du référendum annoncé par Ennahdha.

 

 

Une page Facebook soutenant le président de la République a exprimé son refus à la démocratie considérant que cette expérience s’était avérée inapplicable durant les dix dernières années. Mondher Guefrachi, activiste politique, a appelé le peuple à fêter la tenue du référendum et de l’adoption du projet de la nouvelle constitution. 

 

 

Une attitude digne d’une véritable campagne de haine fasciste. Ces pro-Saïed devraient rapidement revoir leur position et veiller à la préservation de ce qui reste de la République et des institutions de l’Etat. 

S.G


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page