Economie tunisie

Des faits et des chiffres

 

947,7

Durant le premier trimestre de 2023, la balance des paiements a accusé une perte de 947,7 millions de dinars, et ce, contre une réduction de 772,2 millions de dinars, durant la même période de l’année dernière. La balance des paiements de la Tunisie a été excédentaire durant les trois dernières années atteignant 5,2 milliards de dinars en 2019, soit 3,8 milliards en 2020 et 343 millions de dinars en 2021.

33,72%

Selon le bulletin de conjoncture pour le mois d’avril dernier, publié par l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation, les investissements déclarés dans les activités de services se sont repliés de 33,72%, à 245,1 MD à fin avril 2023, contre 369,8 MD durant la même période de 2022. Le nombre de projets déclarés a baissé de 3.215, à 3.080 au cours des quatre premiers mois de l’année 2023. Par contre, le nombre d’emplois à créer a augmenté de 3,2%, soit 10.408 emplois. A fin avril 2023, les intentions d’investissement dans les activités de services totalement exportateurs n’ont pas dépassé les 18,5 MD, contre 30,5 MD durant la même période de l’année 2022. Les investissements à participation étrangère déclarés dans les activités de services ne représentent que 9% du total des intentions d’investissement. Ces investissements ont chuté de 43,1 MD lors des quatre premiers mois de l’année 2022, à 20,7 MD au cours de la même période de l’année 2023. Le nombre de projets à participation étrangère ont régressé en 2023, passant de 428 en 2022, à 387, et les emplois à créer, ont atteint le nombre 1.783 contre 1.838 durant le premier quadrimestre 2022. Les investissements dans les services connexes à l’industrie, qui représentent 28,4% de l’investissement total déclaré dans les activités de services, sont passés de 153,7 MD au cours des quatre premiers mois de l’année 2022 à 69,5 MD durant la même période de l’année 2023.

16,7%

L’investissement déclaré dans le secteur industriel a augmenté durant les quatre premiers mois de l’année 2023, par rapport à la même période de 2022, de 16,7%, soit 915,1 MD. Le nombre de projets déclarés n’a progressé que de 3,8%, à 1087 à fin avril 2023. Ces projets permettront la création de 14.151 postes d’emplois, contre 17.336 postes d’emplois durant les quatre premiers mois de 2022. Les secteurs qui ont connu des augmentations au niveau des intentions d’investissement sont principalement les industries des matériaux de construction, de la céramique et du verre (+395,1%), mécaniques et électroniques (+14,4%), chimiques (+29,9%), du textile et de l’habillement (+104,5%) et les industries diverses (+3,3%). En revanche, les investissements déclarés dans les industries agroalimentaires et du cuir et de la chaussure ont régressé respectivement de 21,3% et de 77,7%.

30.000

L’institution de micro-finance (CFE), qui vient de révéler son nouveau nom commercial «Daam» (traduction arabe du mot soutien), durant ses huit ans de présence en Tunisie, a gagné la confiance de plus de 30.000 entrepreneurs de petites et moyennes entreprises avec des engagements financiers dépassant les 350 millions de dinars. Il s’agit d’une institution de micro-finance agréée par l’Autorité de contrôle de la micro-finance (ACM) depuis 2015. Sa mission est de faciliter l’accès aux services financiers professionnels pour les micro-entrepreneurs et les TPE/PME en Tunisie en offrant des solutions financières adaptées à leurs besoins.

L’article Des faits et des chiffres est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page