National

Décès d'une étudiante dans un foyer universitaire : huit mois de prison pour trois suspects

[ad_1]

Dcs dune tudiante dans un foyer universitaire : huit mois de prison pour trois suspects

La chambre pénale près le Tribunal de première instance de Monastir a condamné à huit mois de prison, la directrice d’un foyer universitaire, le gardien de l’établissement et le directeur de l’Office des œuvres universitaires pour le Centre.

C’est ce qu’a annoncé vendredi 23 février 2024, le porte-parole des tribunaux de Monastir et Mahdia, Farid Ben Jha.

En septembre 2023, une enquête sur la mort suspecte d’une étudiante dans un foyer universitaire à Ksar Helal a été ouverte. La victime avait eu un malaise à l’aube, mais n’a pu être secourue à temps car le foyer universitaire était fermé et le gardien absent.

Dans une intervention sur Mosaïque FM, le magistrat a précisé au micro de Jihene Miled que la juridiction avait confirmé la décision du juge d’instruction qui a mis en examen les trois suspects pour homicide involontaire, négligence et non-assistance à une personne en danger.

La directrice du foyer universitaire et le directeur de l’Office des œuvres universitaires pour le Centre ont comparu libres devant la justice. Le gardien a, lui, été arrêté et placé en détention depuis septembre 2023.

Selon le Code pénal, « est puni de deux ans d’emprisonnement et de sept cent vingt dinars d’amende, l’auteur de l’homicide involontaire, commis ou causé par maladresse, imprudence, négligence, inattention ou inobservation des règlements ».

N.J 

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page