Sport

Coupe de la CAF | Le CA se déplace cet après-midi au Ghana : Si près du but…

[ad_1]

 

Le Club Africain entame aujourd’hui un déplacement périlleux à Kumasi avec en toile de fond le passage avant l’heure aux quarts de finale.

Face à Dreams FC, les Clubistes ont besoin d’un bon résultat pour se rapprocher du tour suivant. Pour l’avant-dernière journée de la phase des groupes de la C3, le CA se déplace donc à Kumasi où un résultat favorable pourrait propulser les Tunisois vers le tour suivant. Bref, une victoire et c’est le chemin qui est déblayé pour un CA, qui, rappelons-le, partage la tête du groupe C avec justement Dreams FC. Dimanche prochain, c’est face au coleader de poule que le CA va vraisemblablement vivre l’un des matchs les plus importants de sa saison en Coupe de la Confédération, avant d’achever la phase de groupe contre les «modestes» Angolais d’Academica Lobito, le 3 mars à Radès. Habitué de longue date aux joutes continentales, le CA n’y arrive cependant plus depuis quelques années, calant souvent aux portes du dernier carré surtout, et même en préambule de compétition tantôt. Et à présent que le groupe a pris de la consistance, il est temps de retrouver en Afrique un rang qui cadre avec la réputation d’un club centenaire qui s’appelle le Club Africain.

Ne pas s’exposer mais ne pas subir non plus

En fin de week-end, c’est donc bien au stade «Baba Yara sports» que l’avenir des Clubistes en C3 prendra forme: en cas de victoire, le CA sera plus qu’en roue libre mais bel et bien qualifié avant l’heure. C’est donc plutôt bien embarqué pour le CA, encore faut-il y aller franco en terre ghanéenne et en terrain forcément hostile. Trouver la recette dès le début de match, jouer son jeu et ne pas trop subir. S’il se montre solide en défense et efficace devant, le CA peut s’en sortir avec un succès. Dimanche, les joueurs de Mondher Kbaier ne pourront pas se permettre tout fléchissement fatal à terme. Derrière, les axiaux Omrani et Cherifi, voire Bedoui et Skander Laâbidi, doivent rester en alerte maximum, 90’ durant et surtout au-delà. Les latéraux Zaalouni et Hamrouni ont aussi un rôle important à jouer, telle l’aptitude à ne pas  se dégarnir, apporter le surnombre et le dédoublement qu’il faut, sans pour autant s’exposer au retour de manivelle.

Percussion et carburation

Au milieu à présent, dans l’optique d’un retour au 4-2-3-1, les sentinelles, Ben Yahia et Bikoro, seront au cœur de la bataille engagée ( en l’absence de Khelil blessé), mais pour évoluer aussi près du trident Srarfi-Arfaoui-Meziani, un cran plus haut. Toujours aux avant -postes, généralement, un club qui n’entend rien lâcher doit forcément disposer d’une pointe tranchante, un avant-centre opportuniste qui fasse le job. Là, le Nigérian Kingsley Eduwo a déjà prouvé qu’il pouvait débloquer toute situation, même mal engagée parfois. Buteur à deux reprises, récemment, en amical au stade Chedly Zouiten face à Tinja Sport, Eduwo fera certainement l’objet d’un marquage serré mais le calibre du joueur conjugué à sa percussion a, par le passé proche, fait la différence. Enfin, un club qui se respecte doit disposer d’alternatives qui peuvent apporter ce regain de vitalité quand l’équipe en a besoin. Là, on pense au milieu Chiheb Laabidi et aux attaquants Hamdi Laâbidi, Zouheir Dhaouadi et Adem Garreb, des éléments qui ont permis par le passé au CA de retrouver la bonne carburation quand le rythme baisse d’un cran. Le périple du CA débute donc cet après-midi, vers 17h00 en prévision du match de la 5e journée de la phase de groupes  de la Coupe de la Confédération, face à Dreams FC. Accra via Casablanca: deux vols éprouvants sont ainsi prévus pour la délégation clubiste avant d’élire domicile à Kumasi. Mais l’envie de repartir en Afrique atténuera toute sensation de fatigue. Les joueurs sont déjà avertis et motivés.

L’article Coupe de la CAF | Le CA se déplace cet après-midi au Ghana : Si près du but… est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page