National

Commentaires sur L'élue d'Ennahdha aux municipales appelle au « oui » pour contrer les marchands de la religion ! par نجيب

[ad_1]

L’lue dEnnahdha aux municipales appelle au oui pour contrer les marchands de la religion !

 

La nouvelle constitution de Kaïs Saïed est au goût des islamistes, notamment les bases d’Ennahdha, certains sont en train de la défendre bec et ongle en catimini mais aussi au vu et au su de tous.

 

Hier, mercredi 20 juillet 2022, une participante à la campagne référendaire, présentée en tant personne physique, lambda, s’est exprimée lors des séances d’expression directe afin de défendre le projet du chef de l’Etat.

 

Or, il ne s’agit pas d’une simple citoyenne : la dame est Labiba Letaief, une élue du conseil municipal El Medina Jedida, candidate du bureau local d’Ennahdha pour les élections municipales.

 

 

Le plus drôle dans l’histoire, c’est que Mme Letaief appelle les Tunisiens à voter « oui » pour la constitution objet du référendum notamment parce qu’elle prône « comme religion un islam modéré qui veut atteindre ses Makassed (objectifs, ndlr) et l’Etat y veillera », ce qui va permettre de délivrer le pays des « marchands de la religion (sic) ». Mieux, et toujours selon elle, la nouvelle Constitution va rendre au peuple sa souveraineté et sa dignité, après l’avoir arraché « des marchands de la nation ».

 

 

On peut s’interroger, dans ce cadre, qui sont les marchands qu’elle vise dans ces propos surtout qu’elle adhère à l’idéologie d’Ennahdha s’étant présentée sous sa bannière aux élections.

Labiba Letaief affirme qu’il faut voter « oui » au référendum pour mettre fin aux interventions des pays étrangers dans les affaires nationales et pour rendre aux Tunisiens leurs droits dans les richesses du pays et de les partager avec équité entre les régions.

Une intervention qui doit interpeller les Tunisiens pour qu’ils se posent les bonnes questions.

 

I.N

lien sur site officiel

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page