Culture

Clôture du festival international du Oud à la Médina : Le palmarès…

[ad_1]

 

Trois jeunes luthistes sont les lauréats de la compétition du oud, organisée dans le cadre de la 3e édition du festival international du oud à la médina qui a pris fin, dimanche soir, à la Cité de la culture à Tunis.

L’annonce des lauréats a eu lieu après le spectacle de clôture, donné par le grand luthiste irakien Naseer Shamma qui préside le jury de cette compétition annuelle du oud, dédiée aux jeunes musiciens tunisiens. Zyneb Triki a remporté le premier prix, doté de 3.000 D, qui lui a été remis par l’artiste Naseer Shamma. Moeness Sayadi a eu le deuxième prix (2.000 D) alors que Balsam Bouali a eu le troisième prix (1.000 D).

Naseer Shamma a déclaré que les finalistes de la compétition du Oud organisée, le 22 mars, au Club Tahar Haddad, sont retenus après des étapes éliminatoires ayant permis de choisir cinq candidats et enfin le trio gagnant. L’artiste a exprimé sa joie de voir la jeune génération,—des musiciens dont l’âge ne dépasse pas les 15 ans—, reprendre le flambeau en vue d’assurer la continuité de cet instrument millénaire et aider à sauvegarder notre identité arabe”.

“Beacoup plus qu’un simple instrument, le oud incarne l’histoire et les civilisations, a souligné l’artiste qualifiant un instrument assez unique dans l’histoire de l’humanité et de la musique qui a pu exister pour près de 5000 ans”. Shamma a parlé d’un instrument qui était d’abord dans les lieux de culte, à Babylone vers l’an 2350 av. J.-C., et a, par la suite, accompagné les armées.

Avec le temps, le oud était devenu un instrument de base dans la poésie, la musique et le chant”. Il a souligné le rôle des savants arabes comme al Farabi, al Kindi, Ibn Sina qui ont introduit cet instrument dans le cercle académique.

“Il est important d’organiser des festivals du Oud, d’apprendre aux jeunes générations à jouer de cet instrument, tout en demeurant ouverts sur toutes les musiques”, a estimé l’artiste. A cette occasion, l’artiste a salué la dynamique culturelle artistique dans le pays, tout en se rappelant de ses performances au Club Tahar Haddad où il se produisait chaque année, durant son séjour en Tunisie étalé de 1993 à 1998.  Organisé en partenariat entre le Théâtre de l’Opéra de Tunis et le Club Tahar Haddad, le festival international du oud à la médina est un rendez-vous ramadanesque qui a eu lieu du 18 au 24 mars 2024, au club culturel Tahar Haddad et à la Cité de la culture.

En plus des spectacles, deux expositions du oud tunisien et du oud oriental, des ateliers et des masters classes autour du Oud ont été organisés au Club Tahar Haddad. Le palais Ennejma Ezzahra à Sidi Bou Saïd a abrité une exposition photographique dédiée aux instruments de musique.

L’article Clôture du festival international du Oud à la Médina : Le palmarès… est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page