National

Ayachi Hammami : l'état de santé des prisonniers grévistes de la faim s'est dégradé

[ad_1]

 

L’avocat et membre du comité de défense des détenus dans le cadre de l’affaire de complot contre la sûreté de l’État, Ayachi Hammami a affirmé qu’une délégation se rendra à la prison civile de la Mornaguia afin de convaincre ces derniers de mettre fin à leur grève de la faim.

S’exprimant durant une conférence de presse tenue le 26 février 2024, Ayachi Hammami a indiqué que l’état de santé des grévistes s’était dégradé. Ils ont perdu du poids en raison de la grève de la faim entamée il y a de cela quinze jours. Une trentaine de personnalités politiques, de dirigeants de partis et de personnages publics leur ont adressé une lettre les appelant à mettre fin à cette grève.

« Nous leur promettons de continuer à militer jusqu’à leur libération… Nous allons nous rendre maintenant à la prison… J’espère qu’ils accepteront… La grève de la faim n’est pas un suicide. Il s’agit d’une mesure ayant pour but d’attirer l’attention sur leur cause… Ceci a eu lieu », a-t-il déclaré.

 

 

Pour rappel, la liste des détenus comporte les noms de Khayam Turki, Ridha Belhaj, Ghazi Chaouachi, Jaouhar Ben Mbarek, Issam Chebbi, Abdelhamid Jelassi et Kamel Letaïef. Ils ont été emprisonnés à la suite de mandats de dépôt émis le 25 février 2023. La liste des accusés comprend, également, Lazhar Akremi et Chaïma Issa. Ces derniers ont été arrêtés dans le cadre de la même affaire puis laissés en liberté à la date du 13 juillet 2023. Une partie de ceux se trouvant encore en prison a entamé, le 12 février 2024, une grève de la faim en guise de protestation contre leur détention depuis près d’un an.

 

S.G

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page