National

Ahmed Soula : les nouveaux prix de l'eau potable concernent près de 1,8 million de foyers

[ad_1]

Ahmed Soula : les nouveaux prix de l’eau potable concernent prs de 1,8 million de foyers

 

Le PDG de la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (Sonede), Ahmed Soula, a indiqué que la révision du prix de l’eau potable avait été étudiée en 2023 et qu’elle touchait 55,7% des clients de la société. Le PDG de la Sonede a assuré que le réseau de l’entreprise était dédié à l’eau potable et non à l’irrigation.

S’exprimant le 5 mars 2024 durant « Expresso » de Wassim Ben Larbi sur Express Fm, Ahmed Soula a affirmé que la révision des prix de l’eau potable ne concernait pas la première tranche de la catégorie tarif progressif. Il s’agit de la catégorie où la consommation trimestrielle de l’abonné est inférieure ou égale à 20m3. Cette tranche représente, d’après lui, 44,3% des clients de la Sonede, soit près de 1,5 million de foyers.

« Il y a eu une augmentation graduelle des autres tranches… Elles représentent 55,7% des clients, soit près de 1,8 million de foyers… La hausse du prix représentera en moyenne trois dinars par trimestre, soit un dinar par mois… L’augmentation est entrée en vigueur depuis le mois de mars. Elle sera constatable sur les factures émises en avril… Il n’y aura pas de différence au niveau des factures inférieures à 20m3 », a-t-il dit.

Ahmed Soula a indiqué que les grands consommateurs tels que ceux du secteur touristique sont, aussi, concernés par ces augmentations. Ils constateront le changement des prix. Il a indiqué que ce secteur était en tête de liste de consommation de l’eau potable.

« Nous avons entamé des campagnes de sensibilisation au niveau des zones où la consommation est élevée… Chaque citoyen doit être conscient de l’importance de l’eau… En situation de stress hydrique, nous devons rationaliser notre consommation…. Il faut sensibiliser le touriste, mais aussi le citoyen », a-t-il ajouté.

 

 

Pour rappel, le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche maritime a procédé, par arrêté publié le 1er mars 2024 au Journal officiel de la République tunisienne, à une révision du prix de l’eau potable. La dernière révision des prix avait été annoncée le 20 décembre 2022.

Ainsi, les prix de l’eau potable hors TVA seront dorénavant calculés pour le tarif progressif comme suit :

– 0,2 dinar par m3 qui s’applique à la totalité de la consommation trimestrielle de l’abonné lorsque celle-ci est inférieure ou égale à vingt m3. Il s’agit du même prix qu’avant.

– 0,74 dinar par m3 qui s’applique à la totalité de la consommation trimestrielle de l’abonné lorsque celle-ci est supérieure à vingt m3 et inférieure ou égale à quarante m3. Le prix était de 0,665 dinar par m3.

– 1,04 dinar par m3 qui s’applique à la totalité de la consommation trimestrielle de l’abonné lorsque celle-ci est supérieure à quarante m3 et inférieure ou égale à 70 m3. Le prix était de 0,93 dinar par m3.

– 1,49 dinar par m3 qui s’applique à la totalité de la consommation trimestrielle de l’abonné lorsque celle-ci est supérieure à 70 m3 et inférieure ou égale à cent m3. Le prix était de 1,31 dinar par m3.

– 1,77 dinar par m3 qui s’applique à la totalité de la consommation trimestrielle de l’abonné lorsque celle-ci est supérieure à cent m3 et égale ou inférieure à 150 m3. Le prix était de 1,54 dinar par m3.

– 2,31 dinars par m3 qui s’applique à la totalité de la consommation trimestrielle de l’abonné lorsque celle-ci est supérieure à 150 m3. Le prix était de 1,99 dinar par m3.

Ce tarif progressif est applicable aux consommations relatives à tout type d’abonnements hormis les abonnements touristiques et des groupements de développement dans le secteur de l’agriculture et de la pêche.

Pour les abonnements à usage domestique desservant les immeubles collectifs à étages ayant trois appartements ou plus, il sera tenu compte du nombre d’appartements à usage d’habitation pour la détermination de la consommation moyenne du trimestre considéré par appartement aux fins d’application du tarif progressif suscité.

Lorsque la consommation d’eau donne lieu à une facturation mensuelle, il sera pris en considération le tiers des tranches fixées aux fins d’application des tarifs progressifs ci-dessus », a précisé l’arrêté.

Quant au tarif uniforme, les prix appliqués seront comme suit :

– Le tarif de l’eau pour l’usage domestique non branché est fixé à 0,2 dinar le m3. Ce tarif est applicable aux abonnements souscrits par les collectivités publiques et qui desservent les groupements de développement dans le secteur de l’agriculture et de la pêche. Il s’agit de la même tarification que celle d’avant.

– Le tarif pour l’usage touristique est 2,31 dinars le m3. Ce tarif est applicable à l’eau livrée aux établissements de tourisme tels que définis par la réglementation en vigueur relative au classement des établissements de tourisme fournissant des prestations d’hébergement. Le prix était de 1,99 dinar par m3.

 

Notons que le ministère avait interdit, le 31 mars 2023, l’utilisation de l’eau potable, distribuée par la Sonede, pour l’agriculture, l’irrigation de zones vertes, pour le nettoyage des rues et des endroits publics et pour le lavage des véhicules.

Le ministère avait aussi annoncé la mise en place d’un système de roulement conjoncturel pour l’approvisionnement en eau potable. Les agents de la Sonede, les agents assermentés, habilités relevant du ministère de l’Agriculture ainsi que tous les agents des forces de l’ordre avaient été chargés de veiller sur l’application des décisions.

 

S.G

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page