International

Agressions sionistes : 16 enfants Palestiniens meurent de malnutrition à Ghaza  

[ad_1]
Le nombre d’enfants Palestiniens qui ont perdu la vie à cause de la malnutrition et le manque de soins appropriés, est passé à 16, après le constat de décès d’un enfant à l’hôpital Abu Youssef Al-Najjar à Rafah, a rapporté lundi l’agence palestinienne de presse, Wafa, citant des sources médicales.

La veille, l’hôpital Kamal Adwan, dans le nord de la bande de Ghaza, avait annoncé le décès de 15 enfants des suites de malnutrition, et de déshydratation, tandis que six autres étaient en soins intensifs.

L’enclave palestinienne, soumise à une agression terrestre, aérienne et maritime sioniste continue depuis le 7 octobre dernier, fait face à des conditions humanitaires extrêmement difficiles, s’apparentant à la famine.

Les forces d’occupation continuent d’entraver l’arrivée de l’aide humanitaire à Ghaza, en particulier dans les régions du nord, alors que l’aide qui parvient au sud de l’enclave n’est pas suffisante pour répondre aux besoins des Palestiniens, notamment à Rafah, considérée comme le dernier refuge pour les déplacés.

Au cours des dernières 72 heures, l’armée sioniste a délibérément ciblé à quatre reprises, les Palestiniens qui attendaient l’arrivée de cette aide, entraînant le martyr de plus de 100 personnes, outre des centaines de blessés.

Auparavant, des avions d’occupation avaient bombardé un petit camion transportant de l’aide humanitaire à Deir al-Balah, dans le centre de Ghaza. Huit Palestiniens sont tombés en martyrs.

Jeudi, les forces d’occupation, renforcées par leurs chars stationnés sur la route côtière de Harun al-Rashid, à l’ouest de la ville de Ghaza, ont ouvert le feu à la mitrailleuse sur des milliers de Palestiniens qui attendaient l’arrivée des camions chargés d’aide humanitaire au nord-ouest de la ville, faisant au moins 118 martyrs, et des centaines de blessés.

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) avait averti que des pénuries alimentaires alarmantes, et une augmentation de la malnutrition et des maladies pourraient conduire à une « explosion » du nombre de décès d’enfants à Ghaza, où un enfant de moins de deux ans sur six, souffre de malnutrition aiguë.

Le nombre de martyrs résultant de l’agression en cours contre la bande de Ghaza s’est élevé à 30 410, dont une majorité d’enfants et de femmes, et 71 700 ont été blessés, tandis que des milliers d’autres sont toujours sous les décombres.

 

Crédit photo : AA

 

L’article Agressions sionistes : 16 enfants Palestiniens meurent de malnutrition à Ghaza   est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page