National

Afek Tounes exige des excuses de la part de la présidence de la République

[ad_1]

Le bureau politique de Afek Tounes a qualifié les récentes déclarations du ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine, de dangereuses. Revenant sur les accusations lancées par ce dernier lors d’une déclaration de presse à l’occasion de la commémoration de la bataille de Ben Guerdane, Afek Tounes a estimé que celles-ci s’opposaient à son obligation d’impartialité et aux valeurs de la police républicaine.

Dans un communiqué du 9 mars 2023, Afek Tounes a appelé Taoufik Charfeddine à préserver la neutralité du ministère et à ne pas l’impliquer dans les questions d’ordre politique.

 

Afek Tounes a, aussi, exigé des excuses suite aux propos racistes du communiqué de la présidence de la République ayant entaché l’image de la Tunisie auprès de la communauté internationale. Celles-ci ont porté atteinte aux intérêts stratégiques du pays au niveau africain. Le parti a considéré que des excuses représentaient une étape essentielle pour dépasser les conséquences négatives de cette crise.

Afek Tounes a exprimé son attachement à l’épuration du discours politique de toute forme de haine, d’incitation, d’accusation de trahison et de discrimination afin d’éviter la division entre les enfants d’une seule patrie.

 

Afek Tounes a appelé à se focaliser sur la lutte contre la pauvreté, l’inflation, le chômage et la marginalisation. Le parti a mis l’accent sur la nécessité de réfléchir à des solutions permettant de mettre en place une économie forte permettant de réaliser un épanouissement économique et social et l’équilibre entre les régions et les différentes catégories.

S.G

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page