National

Abid Briki : il faut un dialogue entre l’UGTT et le gouvernement pour dissiper le malentendu

[ad_1]

Abid Briki : il faut un dialogue entre lUGTT et le gouvernement pour dissiper le malentendu

 

Le secrétaire général de “La Tunisie en avant”, Abid Briki a déclaré, samedi 4 février 2023, en marge de l’ouverture des travaux du conseil central extraordinaire du mouvement que le malentendu entre l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), principale structure syndicale du pays et le gouvernement ne peut en aucun cas représenter une menace pour la Tunisie et qu’il suffisait de convoquer les deux parties à la table du dialogue pour que ce malentendu soit dissipé. C’est la seule voie pour barrer la route aux semeurs de la discorde.

Abid Briki a souligné que le dialogue entre l’UGTT et le gouvernement est un préalable nécessaire pour assainir le climat général, soulignant que le pays a tant besoin de stabilité politique et de paix sociale pour se mettre sur les rails du changement.

Les travaux du conseil central du mouvement sont l’occasion d’exprimer la position définitive du mouvement Tunisie en avant à l’égard du processus du 25 juillet, de réfléchir sur les perspectives de travail au sein du nouveau parlement, a fait savoir M. Briki, rappelant que son mouvement sera représenté au parlement avec six députés.

« A l’heure actuelle, notre préoccupation majeure est de former un front, une alliance et un bloc solide des pro 25-Juillet, associant les partisans du mouvement en avant de la Tunisie, l’initiative Pour la victoire du peuple, le Harak 25 juillet et le Mouvement populaire. Notre objectif ultime est de faire obstacle à un éventuel retour de l’ancien régime et remettre le processus du 25-Juillet sur les rails », souligne-t-il. 

S.H

[ad_2]
lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page