National

Zied Jaouadi : L'annulation du régime suspensif de la TVA conduira à la destruction du secteur du commerce international


Zied Jaouadi : L’annulation du rgime suspensif de la TVA conduira la destruction du secteur du commerce international

 

Le vice-président de la Chambre Nationale des sociétés de commerce international relavant de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (Utica), Zied Jaouadi, a expliqué que l’annulation du système suspensif de TVA, prévue par la Loi de finances 2022, conduira à la destruction de ce secteur.

Invité, le 3 janvier 2022, par Wassim Ben Larbi dans l’émission Expresso sur Express FM, Zied Jaouadi a précisé que l’application de cette mesure provoquera un manque de trésorerie important en temps de crise économique. « La plupart de ces entreprises ne sont pas capables de le faire, car il s’agit de jeunes promoteurs. Nous avions exprimé notre position dans un communiqué publié la semaine dernière. La majorité de ces sociétés envisage de suspendre les achats en raison du manque de moyens ! », a-t-il ajouté.

Zied Jaouadi a affirmé que la suspension de la TVA était un outil de travail et non-pas un avantage fiscal. « Une entreprise, ayant acheté un produit à cent dinars, va le vendre à 105 dinars. Aujourd’hui, la société achètera le même produit à 119 dinars pour le vendre à 105 dinars. La concurrence au niveau du marché international ne permet pas d’augmenter le prix », a-t-il poursuivi.

Par la suite, Zied Jaouadi a considéré que les sociétés importatrices de produits sous licence de douane pour le compte des sociétés industrielles totalement exportatrices seraient totalement pénalisées, voire même devront fermer boutique.

« On ne peut ni appliquer une marge en dessous de 19% à l’échelle internationale ni rajouter cette TVA. On va détruire le système à travers cette mesure… La chambre syndicale avait adressé un courrier au ministère en début d’année afin de mettre en place une plateforme dédiée aux bons de commande. Nous avions demandé la régularisation de ce secteur. En l’espace de deux ans, le nombre de sociétés de commerce international est passé de 5.000 à seulement 1.000 ! 4.000 sociétés ont mis la clé sous la porte ! », s’est-il exclamé.

Zied Jaouadi a rappelé que les sociétés de commerce international représentaient 10% du total des exportations tunisiennes et 80% des exportations tunisiennes vers l’Afrique subsaharienne. « Les impôts ont été augmentés dans ce secteur. Il ne bénéficie d’aucun avantage. Il contribue à l’économie nationale et injecte de la devise permettant d’éviter les emprunts auprès des bailleurs de fonds ! Le ministère doit procéder au report de l’application du régime suspensif de la TVA », a-t-il insisté. 

 

S.G


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page