National

Yaacoubi: Toutes les formes d’escalade sont à l’étude

Le secrétaire général de la Fédération générale de l’enseignement secondaire, Lassaad Yaakoubi, a déclaré, ce samedi 21 janvier 2023, en marge des travaux de la Commission administrative sectorielle, que la Fédération n’a pas mis ses adhérents face à l’opinion publique en optant pour le boycott administratif. Les enseignants n’ont pas suspendu les cours et ils n’ont pas boycotté les examens. Tous les parents ont reçu les notes de leurs enfants, a-t-il noté.

Dans cette même déclaration, Yaacoubi a considéré que le ministère de l’Education s’est mis face à l’opinion publique en optant pour la négligence des négociations. Il a assuré que l’administration n’a pas le choix. Il faut négocier pour résoudre les problèmes. La situation de la finance publique ne peut pas être un prétexte pour négliger les réclamations des enseignants. D’ailleurs, ces derniers ne sont pas responsables des choix économiques du gouvernement, a estimé Yaacoubi.

Par ailleurs, le secrétaire général de la Fédération du secondaire a fait savoir que les adhérents ont proposé plusieurs formes d’escalade dont le boycott des examens nationaux. Les autres formes de pression  seront examinées lors des travaux de la Commission administrative dans le but de défendre les intérêts des enseignants, a-t-il ajouté.  

Concernant une possible grève, Yaacoubi a déclaré qu’il s’est avéré que ce gouvernement ne se soucie pas de la suspension des cours même si cela dure des mois. Ce choix a été donc évité et l’examen d’autres formes de pression est en cours, a-t-il précisé. 


lien sur site officiel

Source :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page